Commerce et marchés
 
©FAO/Yasuyoshi Chiba / FAO

Projets sur riz

En 1991, le Groupe intergouvernemental sur le riz a été nommé organisme international pour les produits de base chargé de la supervision de projets soutenus par le Fonds commun pour les produits de base en matière de riz.

Strategie de developpement du riz

Objectifs

Il y a l'exigence que l'on prenne les mesures prioritaires suivantes: accroître la production de riz, notamment dans les pays à déficit vivrier et déficit en riz; réduire les pertes après récolte pour augmenter les disponibilités de riz usiné; et améliorer le système de distribution, commercialisation et transport du riz, tant au niveau national qu'international, pour faciliter I'accès des populations à cette céréale.

En outre, pour éviter 1'exode de la main-d'oeuvre rurale, et des riziculteurs en particulier, il faudra hausser les revenus agricoles. Cela permettra d'encourager un meilleur entretien du sol et de renforcer la capacité d'affronter les problèmes à long terme relatifs à la durabilité et à 1'environnement. L'accroissement du revenu des commerçants et meuniers engagés dans les divers stades de la production, de la transformation et du commerce du riz fournirait les incitations nécessaires pour le réinvestissement des ressources dans l'industrie du riz, et stimuterait l'adoption de technologies améliorées permettant de satisfaire les préférences des consommateurs des pays à revenu élevé.

Enfin, pour promouvoir une plus grande stabilité du marché mondial du riz et davantage de sécurité dans les disponibilités extérieures pour les pays importateurs, une assistance technique spéciale devra être fournie aux pays en développement qui représentent 1'essentiel des exportations mondiales de riz, afin qu'ils augmentent leurs ventes aux marchés étrangers.