Commerce et marchés
 > Economic > Commerce et Marchés > Questions d’actualité > Investissement > Groupe de travail inter-agence
 

Le Groupe de travail inter-agence

Le Groupe de travail inter-agence (GTIA) composé de la FAO, du FIDA, de la CNUCED et de la Banque mondiale, a mis en place des activités de recherche, de sensibilisation et de dialogue multi-acteurs, afin de promouvoir l’utilisation d’instruments directeurs pour un investissement agricole responsable. Depuis sa création en 2009, le GTIA a activement soutenu des processus consultatifs sur des principes, et a fourni des informations pour enrichir un dialogue mondial en cours.

L’histoire : la naissance du GTIA

Le GTIA a été créé en 2009, sur fond de préoccupations relatives à une nouvelle vague d’acquisitions des terres à grande échelle et au besoin de plus d’investissements agricoles responsables. L’Assemblée générale des Nations Unies a demandé des recherches sur ce phénomène ainsi que des recommandations pratiques afin de maximiser les opportunités et atténuer les risques des grands investissements agricoles. La création du GTIA a été une réponse directe à ce défi.

Les programmes de recherche : repérer les bonnes pratiques

Le GTIA a mené plusieurs programmes de recherche sur l’investissement agricole responsable, et a recueilli des cas empiriques d’utilisation de bonnes pratiques. Le programme le plus récent,
« Utilisation des principes pour des nouveaux programmes d’investissement dans l’agriculture », a été lancé en janvier 2015. Le programme analyse l’utilisation de principes pour un investissement responsable dans l’agriculture dans six pays africains sélectionnés.

Les instruments directeurs : contribuer à un dialogue global

Tout en utilisant les résultats de ses recherches empiriques, le GTIA a informé les débats publics concernant les instruments directeurs internationaux. Par exemple, le GTIA a activement soutenu et contribué au processus consultatif qui a mené au développement de plusieurs instruments, tels que les Principes pour un investissement responsable dans l’agriculture et les systèmes alimentaires (CSA-RAI), qui ont été approuvés par le Comité de la sécurité alimentaire mondiale (CSA) en 2014. Les CSA-RAI se fondent sur d'autres instruments directeurs, comme les Directives volontaires pour une gouvernance responsable des régimes fonciers, et tiennent compte des cadres d'orientation existants, comme les Principes pour un investissement agricole responsable qui respecte les droits, les moyens de subsistance et les ressources (PRAI), qui ont été conçus par le GTIA en 2009 en tant que contribution à un dialogue continu.

La sensibilisation et le dialogue multi-acteurs : appliquer les instruments directeurs

Le GTIA promeut activement l’utilisation d’instruments directeurs par le renforcement des capacités. Depuis 2015, la FAO a organisé plusieurs séminaires inclusifs et interactifs, qui font partie du programme « Utilisation des principes pour des nouveaux programmes d’investissement dans l’agriculture ». Les leçons apprises sont régulièrement partagées et un rapport final sera publié à la fin de l’année 2016.