Accueil  > Comment nous travaillons > Préparer et répondre

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Préparer et répondre

Préparer et répondre

Préparation et réponse aux crises affectant les agriculteurs, les éleveurs, les pêcheurs et les forestiers

Alors que la prévention et l'atténuation se référent à l’évitement ou à la limitation des impacts néfastes des aléas et catastrophes, la préparation se réfère à la connaissance et aux capacités nécessaires pour anticiper, répondre et se relever efficacement de ces chocs.

Les quatre piliers de la stratégie du renforcement de la résilience de la FAO

  1. Gouverner risques et crises
  2. Surveiller pour mieux protéger
  3. Appliquer les mesures de prévention et d’atténuation
  4. Préparer et répondre

Les mesures de préparation permettent aux populations de répondre efficacement aux conséquences d'un aléa. Elles sont mises en place avant un risque prévu afin de se préparer à ses effets et réduire son impact, en particulier sur les populations vulnérables.

La FAO aide les pays à mettre en place différentes mesures de préparation, telles que:

  • Pratiques agricoles au niveau national/local: réserves de semences et de fourrage; installations de stockage sûrs pour les semences, récoltes et outils; constitution de stocks d’outillage agricole; fonds d'urgence; etc.
  • Appui à la planification préalable au niveau national et local: plans d'urgence pour l'agriculture, la pêche/aquaculture, la sylviculture et l'élevage; cartographie, modalités de coordination, information du public et formation; appui à la planification préalable spécifique à une crise et/ou un secteur pour des maladies identifiées comme étant à haut risque (influenza aviaire, maladie des animaux aquatiques, etc.).

Par ailleurs, lorsque les capacités des populations sont dépassées par les crises, elles doivent pouvoir compter sur des interventions d'urgence locales, nationales et internationales efficaces telles qu’une assistance et protection humanitaire, la mise en place de dispositifs de protection sociale, des programmes d'assurance sur les récoltes et autres formes de protection sociale adaptées à aider les populations à risque.

La grande majorité des personnes touchées par des situations d'urgence dépendent de l'agriculture pour leur subsistance. La plupart de ces personnes sont de petits agriculteurs, éleveurs, forestiers ou pêcheurs et, souvent, quand une crise éclate, ils perdent non seulement les récoltes sur pied, mais également leurs peu de moyens de production. En un mot, lorsqu'elles sont touchées par une catastrophe ou un conflit, ces populations ne sont plus en mesure de subvenir à leurs besoins et deviennent très vulnérables.

L’expertise de la FAO en agriculture, élevage, pêche et sylviculture est cruciale dans les interventions de secours et de réhabilitation afin de permettre à ces populations de sauvegarder ce qui a été épargné et se construire un nouvel avenir.

De la crise à la reprise

Le travail de la FAO dans les situations de post-catastrophe et d'urgence met l'accent sur la protection et la réhabilitation des moyens d’existence agricoles. La FAO s'efforce de rétablir la production alimentaire locale, fournissant ainsi une stratégie de sortie de l'aide alimentaire et autre type d’assistance. Dans le cadre des interventions de réponse à une situation d'urgence, la FAO collabore avec de nombreux partenaires, notamment les gouvernements, d'autres agences des Nations Unies et des groupes humanitaires.

Au cours des missions conjointes interagences, et plus encore dans le cadre du système des clusters (la FAO co-dirige le Cluster sécurité alimentaire avec le Programme alimentaire mondial), la FAO joue un rôle primordial en matière d’identification des besoins agricoles et de sécurité alimentaire, de consultation des agriculteurs, éleveurs, pêcheurs et autorités locales. Les agriculteurs, même vulnérables et pauvres, ont des connaissances, des compétences et des idées sur ce qui peut les aider. Les associer dans le choix des types d'assistance préserve leur dignité et rend les interventions plus efficaces.

La FAO conçoit des programmes de secours et de réhabilitation et, en coordination avec les agences des NU et autres partenaires, mobilise des fonds. La FAO sollicite l'appui des donateurs par le biais de la Procédure d'appel global (CAP), d'autres processus d'appel d’urgence ou de transition ainsi que par des documents de stratégie et de mise à jour.

Pas uniquement des semences et des outils

Afin d'aider à la restauration rapide de la production alimentaire et réduire la dépendance vis-à-vis de l'aide, la FAO distribue des intrants agricoles, obtenus localement lorsque cela est possible, tels que:

  • semences et engrais
  • équipement de pêche
  • bétail
  • fourrage
  • outils agricoles

En cas d'urgences complexes, les communautés rurales sont touchées par plusieurs chocs ayant pour origine des conflits, des maladies, des catastrophes naturelles, des infestations de ravageurs, etc. et ce souvent pendant plusieurs années. L'assistance fournie est adaptée à la complexité de la situation et des besoins humanitaires:

  • fourniture de semences résistantes à la sécheresse aux agriculteurs vulnérables
  • formations en techniques de conservation de l'eau
  • réhabilitation des systèmes d'irrigation
  • formation et équipement des agents communautaires de santé animale pour sauver le bétail
  • éducation des orphelins du VIH/SIDA en techniques agricoles et compétences nécessaires à la vie quotidienne

Ces programmes sont axés sur la fourniture de matériaux tout en renforçant les connaissances et les compétences des populations, ce qui augmente l'autonomie et jette les bases vers une relance de l'agriculture.

Informer pour agir

La FAO établit une unité de coordination dans les zones touchées par une catastrophe naturelle ou une urgence prolongée. L'équipe fournit des informations et des conseils aux organisations  engagées dans l'assistance agricole d'urgence, y compris les ONG, les gouvernements et les bailleurs de fonds, afin d’éviter les lacunes et la duplication dans la fourniture de l'aide, et le gaspillage de ressources.

La FAO est également une source clé d'information en matière de sécurité alimentaire et nutritionnelle auprès des différents acteurs humanitaires et des gouvernements veillant ainsi à la meilleure prise de décision en matière de politiques, planification et programmation.

Sur le même thème

25 Aug 2014 - Ban Ki-moonʼs newly appointed-Senior UN Systems Coordinator for Ebola, Dr. David Nabarro, on a two-day visit in Monrovia, last week, said there is a need for ...EN LIRE PLUS
14 Aug 2014 - Les combats à Gaza ont contraint agriculteurs et éleveurs à abandonner leurs terres et provoqué la paralysie des activités de pêche entraînant ainsi l'arrêt de la ...EN LIRE PLUS
25 Jul 2014 - L'Union européenne (UE) collaborera avec la FAO pour aider les petits agriculteurs de Serbie à se relever des inondations qui ont ravagé leurs fermes au printemps ...EN LIRE PLUS
21 Jul 2014 - Il faut intensifier les efforts pour faire prendre conscience aux communautés rurales d'Afrique de l'Ouest des risques qu'elles courent de contracter le virus Ebola en consommant ...EN LIRE PLUS
05 Jun 2014 - La FAO est en train d'intensifier ses opérations au Sud-Soudan malgré les problèmes d'accès et d'insécurité dans certaines zones du pays. L'Organisation a prolongé de trois mois ...EN LIRE PLUS
25 May 2014 - La FAO et l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE) se sont engagées aujourd'hui à intensifier leur collaboration pour lutter contre les maladies animales, assurer la ...EN LIRE PLUS
07 Apr 2014 - La crise sans précédent sévissant en République centrafricaine dévaste l'économie et la capacité des populations de satisfaire leurs besoins élémentaires, ont déclaré deux organismes alimentaires des Nations Unies dans ...EN LIRE PLUS
26 Mar 2014 - La première campagne de lutte antiacridienne du Programme triennal de réponse à l’invasion acridienne à Madagascar avance à grande vitesse. La superficie traitée a augmenté de ...EN LIRE PLUS
13 Jan 2014 - Les conflits qui ont éclaté récemment au Soudan du Sud menacent d'aggraver lourdement la faim et les souffrances humaines, anéantissant les modestes acquis réalisés ces deux ...EN LIRE PLUS
17 Dec 2013 - Un mois après le passage du typhon Haiyan qui a dévasté les Philippines, les agriculteurs qui ont perdu récoltes et fournitures essentielles reçoivent en ce moment ...EN LIRE PLUS
1 2