Accueil  > Comment nous travaillons > Protéger et construire

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Appliquer les mesures de de prévention et d’atténuation

Appliquer les mesures de prévention et d’atténuation

Protéger et reconstruire les moyens d’existence afin d’améliorer la résilience des populations vulnérables aux risques à travers la prévention et l'atténuation des effets des catastrophes et des crises dans tous les secteurs agricoles

Les risques sont inévitables, mais ce qui peut et doit être prévenu et atténué sont les effets des catastrophes, des conflits, des menaces sur la santé animale et aquatique ayant des répercussions sur l’homme, des crises de la filière alimentaire et des crises socio-économiques.

Les quatre piliers de la stratégie du renforcement de la résilience de la FAO

  1. Gouverner risques et crises
  2. Surveiller pour mieux protéger
  3. Appliquer les mesures de prévention et d’atténuation
  4. Préparer et répondre

Les activités de prévention et d'atténuation prennent place avant et après les catastrophes et doivent être adaptées au contexte afin de réduire les facteurs sous-jacents de risque. Ci-dessous quelques exemples de ce que fait et promeut la FAO:

  • Adaptation à la variabilité du climat et au changement climatique: le climat change, ce qui signifie que les communautés ne peuvent plus compter sur leur expérience passée pour faire face à de nouvelles variations. Par conséquent, garantir la sécurité alimentaire et nutritionnelle des personnes vulnérables exige que les communautés, les scientifiques et décideurs politiques travaillent ensemble à l’adaptation au changement climatique. Le programme de la FAO a pour but d’accroître la résilience des systèmes agricoles et des moyens d’existence face aux effets néfastes de la variabilité du climat et des changements climatiques, par exemple par l'utilisation de cultures et variétés plus résistantes aux inondations ou à la sécheresse et adaptées aux nouvelles conditions climatiques.
  • Agroforesterie: une approche intégrant la plantation d’arbres et arbustes à l’agriculture et/ou à l'élevage. La plantation d’arbres intégrée dans un système d’exploitation agricole ou en milieu urbain et périurbain peut aider à accroître les revenus et diversifier la production. Les arbres et les arbustes peuvent être utilisés comme ceinture de protection, brise-vent et haies vives et diminuer, ainsi, les effets de fortes pluies et de tempêtes de vent. Ils stabilisent également les sols, préviennent l'érosion et endiguent la dégradation des terres.
  • Agriculture de conservation: réduit la perturbation du sol et contribue au couvert végétal permanent et à la rotation des cultures. Ces pratiques aident à atténuer les risques d’érosion sur les terrains abrupts et à accroître les rendements des petits agriculteurs dans les pays exposés à la sécheresse.
  • Lutte intégrée contre les ravageurs: une approche de protection des cultures qui réduit les populations de ravageurs et l’utilisation des pesticides à des niveaux économiquement justifiés et sans danger pour la santé humaine et l’environnement. Elle repose sur l'utilisation de variétés résistantes aux parasites, les actions des ennemis naturels et le contrôle des cultures, augmentant ainsi la durabilité des systèmes agricoles. Les programmes sont généralement mis en œuvre par le biais des écoles pratiques d'agriculture.
  • Mesures de précaution dans le secteur halieutique: la FAO favorise des mesures telles que l'installation/l'amélioration des systèmes d'alerte en cas de tempêtes; la formation des pêcheurs aux mesures de sécurité; la planification d'intervention en cas de maladies et pollution; et des mécanismes d'assurance des pêches.
  • Accès sécurisé à la terre et régime foncier: La FAO s’efforce d’améliorer l'accès à la terre dans les pays sortant de conflit violent (par exemple l'Angola, le Mozambique et le Soudan) et de catastrophes naturelles telles que le tsunami de 2004 dans l’Océan indien ou le tremblement de terre de 2010 en Haïti. L'Organisation a développé des outils pour les concepteurs de projets, et les spécialistes d'administration des terres et de régime foncier.
  • Sécurité des semences: implique l'accès permanent des ménages agricoles à des quantités suffisantes de semences et matériel végétal de bonne qualité de variétés adaptées. Les interventions visant à améliorer la sécurité des semences dans les systèmes agricoles comprennent les foires aux semences et aux plantes, la production et les systèmes de stockage communautaires de semences et les programmes de relance de la production de semences.
  • Gestion durable de l'eau: aborde les question de l’efficacité et de la productivité de l’utilisation des ressources en eau et propose des meilleures pratiques d'utilisation et de conservation de l'eau, y compris la promotion des techniques de collecte des eaux pluviales, de stockage et réutilisation de l'eau et d'irrigation efficace.

Sur le même thème

07 Apr 2014 - La crise sans précédent sévissant en République centrafricaine dévaste l'économie et la capacité des populations de satisfaire leurs besoins élémentaires, ont déclaré deux organismes alimentaires des Nations Unies dans ...EN LIRE PLUS
28 Feb 2014 - L'aggravation de la situation de la sécurité alimentaire au Proche-Orient est liée non seulement aux problèmes structurels de production vivrière et de dépendance croissante vis-à-vis des ...EN LIRE PLUS
13 Jan 2014 - Les conflits qui ont éclaté récemment au Soudan du Sud menacent d'aggraver lourdement la faim et les souffrances humaines, anéantissant les modestes acquis réalisés ces deux ...EN LIRE PLUS
12 Nov 2013 - Moyens d’existence et sécurité alimentaire à risque – La FAO lance un appel de 24 millions de dollars pour des interventions immédiates La FAO mobilise un soutien ...EN LIRE PLUS
10 Aug 2010 - La sécurité alimentaire au Zimbabwe a enregistré des progrès considérables grâce aux efforts du gouvernement et à un programme international d'assistance d'un montant de 70 millions de ...EN LIRE PLUS
19 May 2010 - L'Union européenne et la FAO, en collaboration avec le Ministère de l'agriculture et de la sécurité alimentaire du Lesotho (MAFS), viennent en aide à plus de ...EN LIRE PLUS