Accueil  > Comment nous travaillons > Résilience

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Connectez-vous

Résilience

Résilience

Les catastrophes naturelles peuvent détruire des vies et anéantir des années de développement en l’espace de quelques heures, voire quelques secondes. Les populations du monde entier sont de plus en plus exposées aux catastrophes naturelles (sécheresse, inondations, ouragans, tremblements de terre, épidémies, etc.), ou aux crises induites par l’homme (chocs socio-économiques, conflits, etc.) ainsi qu’à des crises prolongées (urgences complexes et prolongées qui combinent deux ou plusieurs aspects des crises mentionnées ci-dessus).

Les populations qui dépendent de l'agriculture pour leur subsistance sont souvent les plus touchées en cas de crise ou catastrophe, mettant potentiellement leur sécurité alimentaire et nutritionnelle en danger.

La FAO s'efforce d'accroître la résilience des populations et de leurs moyens d’existence face à ces menaces et crises. À cet égard, la FAO définit la résilience comme:

«La capacité à prévenir les catastrophes et les crises ainsi qu’à anticiper, absorber les chocs et adapter ou rétablir la situation d'une manière rapide, efficace et durable. Cela comprend la protection, la restauration et l'amélioration des systèmes des moyens d'existence face à des menaces ayant un impact sur l'agriculture, la sécurité nutritionnelle et alimentaire et la sécurité des aliments».

En d'autres termes, la résilience est la capacité des personnes, communautés ou systèmes qui sont confrontés à des catastrophes ou crises à résister et se relever rapidement des dommages subis.

Par conséquent, nous cherchons à développer les capacités des familles, communautés et institutions à protéger les personnes et leurs moyens d’existence, par des mesures visant à éviter (prévention) ou limiter (atténuation et préparation) les effets néfastes des aléas et à fournir des prévisions fiables et actualisées concernant les risques. Cette approche est appelée Réduction des risques de catastrophes (RRC), ou pour simplifier: la prévention, l'atténuation et la préparation des catastrophes, dans une conception plus large de développement durable.

La stratégie de renforcement de la résilience de la FAO est basée sur quatre piliers:

  1. Gouverner risques et crises - Renforcement des capacités des institutions et gouvernements en gestion des risques et des crises dans le secteur agricole.
  2. Surveiller pour mieux protéger - Systèmes d'information et d'alerte rapide concernant la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les menaces transfrontières.
  3. Appliquer les mesures de prévention et d’atténuation - Protection, prévention, atténuation et renforcement des moyens d’existence au travers de technologies, de approches et de pratiques dans tous les secteurs agricoles.
  4. Se préparer et répondre - Préparation et réponse aux crises en agriculture, élevage, pêche et foresterie.

En janvier 2005, lors de la Conférence mondiale sur la prévention des catastrophes, tenue à Kobe, Hyogo, au Japon, 168 gouvernements ont adopté un plan décennal visant à rendre le monde plus sûr contre les risques naturels Le Cadre d'action 2005-2015 de Hyogo : son but principal est d’instaurer la résilience des nations et des collectivités face aux catastrophes. Il prévoit des principes directeurs, des priorités d'action et des moyens pratiques qui permettent aux communautés vulnérables d’atteindre une telle résilience dans un contexte de développement durable.

Son objectif est de réduire substantiellement les pertes dues aux catastrophes d’ici 2015 – pertes tant en vies humaines qu’au niveau du capital social, économique et environnemental des communautés et des pays.

Rubriques connexes

 - «La crise qui sévit dans la région du bassin du Lac Tchad, déchirée par les conflits, a pour cause des décennies de négligence, une absence de ...en lire plus
11/04/2017
 - FAO Director-General José Graziano da Silva calls on the international community for urgent support - a combination of immediate food assistance and food production support in ...en lire plus
11/04/2017
 - Livestock ownership is of considerable importance for Yemen’s rural population. Households typically keep sheep, goats and cattle, and rely on the consumption and sale of their ...en lire plus
10/04/2017
 - Il y a six mois, Haïti était violemment frappée par l’ouragan Matthew. Ici, comme dans les autres départements du grand sud du pays, des gens sont ...en lire plus
10/04/2017
 - «Il est essentiel d'intensifier immédiatement l'aide destinée aux communautés rurales menacées par la faim et vivant dans le bassin du Lac Tchad, une région déchirée par ...en lire plus
07/04/2017
 - M. José Graziano da Silva,  Directeur général de la FAO a effectué sa première visite officielle au Tchad dans le cadre des efforts visant à attirer ...en lire plus
07/04/2017
 - Key messages Restoring agricultural livelihoods is a priority to avoid a further deterioration of the food security situation of displaced people and host communities in the coming ...en lire plus
06/04/2017
 - Highlights 26 new trainees embarked on the journey to become field epidemiologists – CFETPV 4th cohort 1st module on outbreak investigation. FAO and WHO in China gather partners ...en lire plus
05/04/2017
 - Le Prince Charles du Pays de Galles s'est rendu aujourd'hui au siège de la FAO, où il a été informé de l'évolution de la situation au Nord-est ...en lire plus
05/04/2017
 - Une vision commune Suite aux élections présidentielles de février 2016, la République centrafricaine est retournée à l’ordre constitutionnel, après près de trois ans de conflits armés et ...en lire plus
05/04/2017