Accueil  > Crisis > La crise en République centrafricaine

DERNIÈRES HISTOIRES

En République centrafricaine, les agriculteurs ont besoin de semences et...
24 Mars 2015
Les dernières indications confirment que la production céréalière mondiale devrait...
12 Décembre 2014

LA CRISE EN CHIFFRES

2.7millions de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire immédiate
1.4million de personnes déplacées depuis le début du conflit
1.5million de personnes en insécurité alimentaire
42millions d'USD requis par la FAO dans le cadre du Plan de réponse humanitaire pour 2015

DOCUMENTS

Situation de la transhumance et étude socioanthropologique des populations pastorales après la crise de 2013-2014 en République centrafricaine
L’étude visait de manière globale à donner un aperçu général sur la transhumance en République ...
10 Juin2015
Mission FAO/PAM d’évaluation des récoltes et de la sécurité alimentaire en Republique Centrafricaine, 29 octobre 2014
Faites saillants La crise politico-militaire sans précédent, qui a démarré en République Centrafricaine (RCA) en décembre ...
29 Octobre2014
FAO RCA - Bulletin d
Au sommaire: Une campagne agricole à sauver : l’éditorial d’Alexis Bonte, représentant a.i. de la FAO ...
08 Juillet2014
Construire la Résilience en République centrafricaine
La composante de la résilience du programme de la FAO pour la République centrafricaine (RCA) ...
03 Juillet2014

FINANCEMENT

En millions d'USD

CHRONOLOGIE

COUP D'ÉTAT DES SÉLÉKA ET FORMATION DES ANTI-BALAKA

Le groupe rebelle Séléka renverse le gouvernement Bozizé, déclenchant des violences généralisées. Peu de temps après, le groupe d'auto-défense des anti-Balaka se forme pour riposter

MARS 2013
5-11 DéCEMBRE 2013

ESCALADE DE LA VIOLENCE

Des affrontements entre les Séléka et les anti-Balaka éclatent. Le Conseil de sécurité des Nations Unies adopte la résolution 2127, autorisant le déploiement de la MISCA et le renforcement du contingent militaire français déjà stationné en RCA avec l’ « Opération Sangaris ». Les chefs d’agences du IASC déclarent la réponse du système humanitaire une urgence de niveau 3 pour une période de trois mois (prolongé de six mois par la suite)

LANCEMENT DU PLAN DE RÉPONSE STRATÉGIQUE

L'ex-président Djotodia qui dirigeait la coalition rebelle Séléka, démissionne suite aux critiques concernant son incapacité à arrêter la violence et Mme Samba-Panza est nommée présidente par intérim. Le plan de réponse stratégique est lancé à Bruxelles lors d’une réunion de haut niveau pour un montant total de 551 millions d’USD

JANVIER 2014
10 AVRIL 2014

LA MINUSCA POUR LA PROTECTION DES CIVILS

Suite à la détérioration de la situation de sécurité qui se traduit par un climat de violence à travers le pays et à la formation de nouveaux groupes armés, le Conseil de sécurité des Nations Unies autorise le déploiement d'une mission multidimensionnelle de maintien de la paix des Nations Unies – MINUSCA – dont le mandat principal est de protéger les civils

SIGNATURE DES ACCORDS DE CESSEZ-LE-FEU

Les parties centrafricaines signent un accord de cessez-le-feu lors du forum de trois jours sur la réconciliation et la reconstruction nationale tenu à Brazzaville, Congo

23 JUILLET 2014

PARTENAIRES RESSOURCES

SUIVEZ-NOUS SUR TWITTER

ZONES TOUCHÉES