Country information

FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Recent Appeals

Documents

Projects

Other Resources

Connect with us

Appui d’urgence à la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Côte d'ivoire

Appui d’urgence à la sécurité alimentaire et nutritionnelle en Côte d'ivoire

Full title of the project:

Appui d’urgence à la sécurité alimentaire et nutritionnelle, aux moyens d’existence des ménages vulnérables dans les zones affectées par la crise post-électorale

Target areas:

National

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 361 181
Implementation:
01/07/2011-30/06/2012
Project code:
OSRO/IVC/102/SWI
Objective:

Améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans les régions les plus affectées par la crise post-électorale.

Key partners:

Les organisations non gouvernementales locales et internationales.

Beneficiaries reached:

Quelque 3 400 ménages vulnérables.

Activities implemented:
  • Distribution de 3 125 kg de semences de riz de bas-fonds, 250 kg de niébé, 12,5 kg de gombo, 9 375 kg d’engrais NPK, 6 250 kg d’urée, 250 houes industrielles et 250 paires de bottes.
  • Distribution de 31,5 kg de semences d’oignon, 10,75 kg de semences de tomate, 15,75 kg de semences de chou, 15,75 kg de semences de laitue, 15,75 kg de semences d’aubergine, 15,49 kg de semences de piment, 7,25 kg de semences de carotte, 2 450 houes industrielles, 3 150 dabas, 2 850 arrosoirs et 76 pulvérisateurs.
  • Emblavement de 34,75 ha de riz de bas-fonds, 2,65 ha de haricot, 1,33 ha de gombo et 114 ha de cultures maraîchères, toutes cultures confondues.
  • Formation de 27 techniciens sur les techniques culturales.
  • Installation de jardins de démonstration dans trois centres de santé nutritionnelle.
  • Organisation de séances de formation et de sensibilisation sur les bonnes pratiques maraîchères, sur la nutrition et les techniques culinaires utilisant les produits locaux et issus des jardins de case.
Impact:
  • Production de 176,50 tonnes de riz de bas-fonds 3,59 tonnes de haricots, 5,25 tonnes de gombo, et 1 452,5 tonnes de cultures maraîchères, toutes cultures confondues, dont la valeur totale a été estimée à 284 557 025 FCFA, représentant un salaire moyen agricole par ménage de trois à quatre mois.
  • Amélioration des pratiques alimentaires et baisse de la malnutrition.
  • Augmentation des revenus des ménages grâce aux activités génératrices de revenus.
  • Contribution à la réinsertion des familles retournées en donnant du travail aux bénéficiaires pendant une période d’inactivité.
  • Meilleure insertion sociale des femmes.