FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Recent Appeals

Documents

Projects

Other Resources

Connect with us

Appui agricole d’urgence en faveur des congolais expulsés de l’Angola

Appui agricole d’urgence en faveur des congolais expulsés de l’Angola

Full title of the project:

Appui agricole d’urgence en faveur des congolais expulsés de l’Angola

Target areas:

Kasaï Oriental et Occidental, Bas-Congo et Bandundu

Donor:
Contribution:
USD 595 174
Implementation:
03/03/2011-02/01/2012
Project code:
OSRO/DRC/102/UNJ
Objective:

Réduire l’insécurité alimentaire en rétablissant les moyens de subsistance de 4 710 ménages expulsés d’Angola et familles hôtes dans les provinces du Bas-Congo, du Bandundu et dans les deux Kasaï.

Key partners:

Le Ministère de l’agriculture et ses services techniques ainsi que les organisations non gouvernementales nationales et internationales.

Beneficiaries reached:

Quelque 4 710 ménages vulnérables.

Activities implemented:
  • Distribution de 53 450 kg de semences vivrière et de 188,4 kg de semences maraîchères.
  • Distribution de 23 550 pièces, à raison de deux houes, une machette, un arrosoir et un râteau par ménage.
  • Emblavement de 1 825 ha de cultures vivrières.
  • Emblavement de 118 ha de cultures maraîchères.
  • Organisation de formations sur les techniques améliorées de productions maraîchère et vivrière, les techniques de préparation des aliments et sur la nutrition.
  • Collecte et analyse de données sur la sécurité alimentaire afin d’alimenter le 4ème cycle du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire.
Impact:
  • Production totale de 1 960,2 tonnes de produits vivriers, à raison de 1 745 tonnes de maïs, 136,5 tonnes de niébé et 78,70 tonnes de haricot.
  • Production totale de 1 416 tonnes de légumes.
  • Renforcement des capacités de 74 techniciens de l’Inspection provinciale de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage afin de mieux encadrer les ménages bénéficiaires.
  • Renouvellement des outils aratoires dans les communautés d’accueil et introduction de semences de qualité améliorant ainsi les productions.
  • Diversification du régime alimentaire, surtout pour les familles avec enfants mal nourris.