Country information

FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Connect with us

Renforcement de la Résilience des populations vulnérables au Niger

Renforcement de la Résilience des populations vulnérables au Niger

Full title of the project:

Renforcement de la Résilience des populations vulnérables au Niger

Target areas:

Maradi, Tahoua et Tillabéry

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 328 317
01/03/2014-28/02/2015
Project code:
OSRO/NER/401/FRA
Objective:

Contribuer à renforcer la résilience des populations vulnérables ciblées face aux chocs présents et futurs en améliorant la production alimentaire des ménages vulnérables et en renforçant la disponibilité des semences de qualité.

Key partners:

Le Programme alimentaire mondial, le Ministère de l’agriculture et les Directions régionales de l’agriculture, la Cellule crises alimentaires et les organisations non gouvernementales (ONG) partenaires.

Beneficiaries reached:

8 600 ménages vulnérables.

Activities implemented:
  • Identification des partenaires et élaboration de protocoles d’accord.
  • Ciblage des ménages pour leur permettre de couvrir leurs besoins alimentaire.
  • Mobilisation et distribution de 86 tonnes de semences de mil Haïni kiré précoce à 8 600 ménages (10 kg de semences pour chaque ménage lui permettant d’emblaver 1 ha).
  • Acquisition et distribution de 30 tonnes de semences de pomme de terre à 2 000 bénéficiaires (des 8 600 ménages mentionné ci-dessous).
  • Distribution de 2 100 kg de semences mères de mil SOSAT-C88 et 30 tonnes d’engrais NPK 15-15-15 à 24 acteurs pour la multiplication des semences améliorées.
  • Implantation de 16 champs écoles paysannes (CEP) et formation de 325 apprenants recrutés dans le cadre des CEP.
  • Élaboration des fiches de suivi utilisées par les ONG partenaires.
Impact:
  • 8 600 ha ont été emblavés et 5 411,162 tonnes de mil ont été produites.
  • 190,065 tonnes de semences de mil SOSAT-C88 ont été produites par les 24 multiplicateurs de semence.
  • 900 tonnes de pomme de terre ont été produites, contribuant à améliorer la diversité et la couverture alimentaire des ménages vulnérables.
  • Les capacités techniques des 325 apprenants recrutés ont été renforcées, en particulier sur la gestion des terres, de l’eau et de la fertilité des sols.
  • Le projet a permis d’améliorer la disponibilité alimentaire des ménages de un à trois mois et une disponibilité en semences de qualités pouvant permettre de toucher 20 000 ménages pour la saison humide 2015.