FAO in emergencies app

Download now!

Search project highlights

Donor
Recipient
Reported date

Connect with us

Réponse d’urgence à la sécheresse et renforcement de la résilience dans le Couloir sec de l’Amérique centrale

Réponse d’urgence à la sécheresse et renforcement de la résilience dans le Couloir sec de l’Amérique centrale

Full title of the project:

Réponse d’urgence à la sécheresse et renforcement de la résilience dans le Couloir sec de l’Amérique centrale

Target areas:

El Salvador et Guatemala

Donor:
Contribution:
USD 500 000
15/04/2016-15/07/2017
Project code:
OSRO/RLA/601/BEL
Objective:

Contribuer à la réduction de l’impact de la sécheresse sur les moyens de subsistance des communautés rurales vulnérables du Couloir sec de l’Amérique centrale.

Key partners:

Les Ministères de l’agriculture, de l’élevage et de l’alimentation, le Centre national de technologie agricole, le Secrétariat de la sécurité alimentaire et nutritionnelle et les gouvernements municipaux de Guatajiagua, Sensembre et Yamabal en El Salvador et de Jocotán et Camotán, San Luis Jilotepeque et San Pedro Pínula au Guatemala.

Beneficiaries reached:

4 424 ménages (dont plus de 60 pour cent dirigés par des femmes) et 111 communautés victimes de la sécheresse.

Activities implemented:
  • Identification des bénéficiaires et mise en place de 2 521 potagers familiaux (par 250 ménages au Salvador et 2 224 ménages et 47 groupements au Guatemala) et distribution de semences maraîchères et assistance technique.
  • Distribution de kits de semences (maïs de qualité certifiée), d’engrais et de fongicides à 2 200 familles de producteurs au Salvador ; distribution de kits de semences (maïs et haricot de variétés locales) et d’engrais organiques ainsi que semences de café et engrais à 2 224 familles guatémaltèques.
  • Election et formation des promoteurs (Guatemala) et formation des groupes d’acteurs locaux (Salvador) notamment sur les techniques de conservation des sols et de captation de l’eau, les systèmes agroforestiers, et la réhabilitation de la production de semences vivrières.
  • Construction de 60 systèmes d’irrigation au goutte-à-goutte de 400 m2 et de 20 systèmes de collecte d’eau au Salvador ; et identification de trois sites pour l’extraction d’eau et réalisation d’un forage et de deux réservoirs.
  • Formation technique des organes directeurs des 24 associations (12 par pays) d’agriculteurs et fourniture des intrants agricoles ayant permis de constituer ou de renforcer des fonds mutuels de contingence (FMC) ; élaboration des règlements intérieurs conditionnant le fonctionnement des FMC à l’application des bonnes pratiques agricoles de réduction des risques de catastrophes.
  • Mise en place et renforcement de systèmes d’alerte précoce.
Impact:
  • Au Salvador, les 2 200 ménages ont notamment cultivé une superficie moyenne de 0,7 ha et ont triplé leur production de maïs, tandis qu’au Guatemala les 2 224 ménages ont notamment cultivé une superficie de 0,82 ha de maïs et de haricot et la distribution de semences de café a permis de créer des activités génératrices de revenus.
  • Réduction de l’impact de la sécheresse sur les moyens d’existence des ménages ruraux ayant participé au projet et renforcement de leur sécurité alimentaire et de leur résilience grâce à la reprise et à la diversification de la production agricole.