End of the aerial operations for the 2014/15 anti-locust campaign (in FRENCH)

End of the aerial operations for the 2014/15 anti-locust campaign (in FRENCH)

22/07/2015

Les opérations aériennes menées par la FAO dans le cadre de la campagne antiacridienne 2014/15 à Madagascar ont pris fin le 12 juillet 2015, avec la fin du contrat qui coïncide avec l’hiver austral, la mauvaise saison pour les criquets. Les activités des équipes terrestres des ex-Bases 1 et 2 se poursuivront au moins jusqu’au 15 août et au 31 juillet 2015 respectivement. Ces dates sont sujettes à modification AVEC l’évolution de la situation acridienne.

Le déclin de l’invasion acridienne à Madagascar, principal objectif de la campagne du Programme triennal (2013-2016) de réponse à l’invasion acridienne, est atteint. La situation acridienne s’est fortement calmée. Même si de petites populations groupées de criquets sont encore observées de temps en temps, la fréquence de ces observations a diminué et cette diminution s’accentuera avec la mauvaise saison. Aucune invasion acridienne n’est donc à craindre à court terme dans le pays, y compris la capitale. Les paysans malgaches peuvent donc être rassurés et réinvestir dans l’agriculture.

Les opérations aériennes de lutte antiacridienne reprendront vers mi-octobre 2015 dans le cadre de la troisième et dernière campagne (2015/16) du Programme triennal. Cette campagne antiacridienne 2015/16 aura pour objectif d’assurer le retour à une situation de rémission acridienne dans tout le pays et de poursuivre le renforcement des capacités nationales afin que les entités nationales de lutte antiacridienne disposent des compétences nécessaires à la mise en place d’une stratégie de lutte préventive effective et durable.

Afin que le Programme triennal puisse être mené à son terme et assurer ainsi un retour à une situation de rémission, trois millions d’USD doivent encore être identifiés. Les bailleurs de fonds qui ont accordé une nouvelle contribution au cours de la deuxième campagne du Programme triennal, depuis septembre 2014 à ce jour sont : le Japon, le Fonds international pour le développement agricole (FIDA), la FAO, la Turquie, les États-Unis, l’Algérie. 

Les donateurs du Programme triennal sont : Autriche, Belgique, CERF-OCHA, États-Unis, FAO à travers les fonds du Programme de coopération technique, France, Italie, Japon, Madagascar à travers des prêts de la Banque Mondiale et du Fonds international de développement agricole et un financement de la Turquie, Norvège et Union européenne. L’Algérie, le Maroc et la Mauritanie ont contribué à la fourniture de pesticides (triangulation).