La contribution de la Fondation IKEA permettra de renforcer les efforts déployés par la FAO et le HCR en vue d’aider17 000 réfugiés et résidents locaux à gagner des revenus décents en cultivant des produits de grande qualité et en ayant recours à des méthodes agricoles innovantes qui protègent l’environnement.

Afrique de l’Est | La Fondation IKEA fait un don de 3,5 millions d’USD pour soutenir le travail de la FAO en faveur des réfugiés et des communautés hôtes

30/07/2020

Cette initiative vise à accroître l’autonomie des populations vulnérables et à ouvrir la voie à davantage d’investissements dans le secteur agroalimentaire

La contribution de la Fondation IKEA permettra de renforcer les efforts déployés par la FAO et le HCR en vue d’aider 17 000 réfugiés et résidents locaux à gagner des revenus décents en cultivant des produits de grande qualité et en ayant recours à des méthodes agricoles innovantes qui protègent l’environnement.

La Fondation IKEA a fait don de 3,5 millions d'USD à l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) afin de l'aider à donner aux réfugiés et à leurs communautés d'accueil les moyens de se prendre en charge dans une région marquée par l'une des plus importantes crises liées au déplacement des populations dans le monde. Ce partenariat permettra à des populations vulnérables du Kenya et de l'Ouganda de générer des sources de revenus stables en les aidant à cultiver des produits agricoles demandés et à accéder à des débouchés commerciaux.

L'Afrique de l'Est connaît aujourd'hui l'une des pires crises liées au déplacement des populations dans le monde. Selon les estimations, le Kenya et l'Ouganda compteraient à eux seuls plus de 1,9 million de réfugiés. La plupart d'entre eux vivent dans des camps, mais le nombre de ceux qui vivent en zone urbaine n'a cessé d'augmenter ces dernières années. Beaucoup se trouvent dans ces pays depuis longtemps; certains ont fui les conflits qui sévissaient dans les pays voisins, notamment en Somalie, au Soudan du Sud, en République démocratique du Congo, en Éthiopie, au Burundi, au Rwanda et en Érythrée, tandis que d'autres ont été contraints de partir de chez eux en raison de la famine ou de phénomènes environnementaux tels que les sécheresses et les inondations.

«L'agriculture peut offrir des solutions dans les environnements les plus difficiles», a déclaré Mme Beth Bechdol, Directrice générale adjointe de la FAO. «Grâce à la Fondation IKEA, nous pourrons aider certaines des populations les plus vulnérables au monde à s'appuyer sur l'agriculture pour trouver des moyens d'assurer durablement leur subsistance.»