Une vendeuse porte un masque protecteur au marché de Lo Valledor, à Santiago, le principal marché de gros au Chili. ©FAO/Max Valencia

Perspectives agricoles à moyen terme dans la nébuleuse du COVID-19: nouvelles incertitudes

16/07/2020

La pandémie devrait faire chuter la demande dans les prochaines années et nuire à la sécurité alimentaire

La lutte contre la pandémie mondiale du COVID-19 est source, d'une part, d'incertitudes sans précédent au niveau des chaînes mondiales d'approvisionnement alimentaire - entraînant aussi des perturbations sur le marché du travail et au niveau des industries de production, telles que la production agricole, la transformation alimentaire, le transport et la logistique - et d'autre part, au niveau de la demande pour les produits alimentaires. À court terme, les retombées socioéconomiques de la pandémie influencent les perspectives globalement positives à moyen terme de la production agricole et de la consommation alimentaire mondiales. Selon un nouveau rapport présenté aujourd'hui par le Secrétaire général de l'OCDE, M. Angel Gurría, et le Directeur général de l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), M. QU Dongyu, les gouvernements sont confrontés à un défi en face duquel ils vont devoir élaborer des stratégies équilibrées pour répondre aux besoins immédiats, tels que les pénuries d'emplois, et créer des conditions durables afin que le secteur agricole puisse «reconstruire en mieux».

Le rapport conjoint sur les Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2020-2029 indique que dans les dix prochaines années la croissance de l'offre va progresser plus rapidement que la croissance de la demande, avec pour conséquence que les prix réels de la plupart des produits seront identiques ou plus bas que les niveaux actuels.