Une contribution de 40 millions d’euros de l’Allemagne permet à la FAO d’aider les agriculteurs à mieux résister aux chocs

Une contribution de 40 millions d’euros de l’Allemagne permet à la FAO d’aider les agriculteurs à mieux résister aux chocs

08/02/2021

L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) a accepté aujourd'hui une contribution de 40 millions d'euros de l'Allemagne, qui permettra d'aider les agriculteurs et les pêcheurs à résister aux menaces telles que le covid-19 et les phénomènes climatiques extrêmes.

Ce financement de la banque allemande de développement, la KfW, aidera la FAO dans son action, menée en partenariat avec d'autres organismes des Nations Unies, visant à renforcer la résilience des producteurs, des pasteurs et des pêcheurs aux maigres ressources dans trois des pays les plus touchés par l'insécurité alimentaire: la République démocratique du Congo, la Somalie et le Yémen.

«Cette généreuse contribution de l'Allemagne aidera la FAO à faire la différence dans des communautés qui ont été durement éprouvées par les chocs et les incertitudes, à donner aux agriculteurs les moyens de faire face aux difficultés à venir et de se construire une vie meilleure, pour eux-mêmes et pour leurs familles», a dit Qu Dongyu, Directeur général de la FAO. Guenther Braeunig, Président-Directeur général du groupe KfW: «Face aux conflits violents, aux catastrophes naturelles et à la pandémie de covid-19, nous sommes fiers d'intensifier notre coopération avec la FAO dans ces trois pays, en collaboration avec d'autres partenaires des Nations Unies. Les programmes financés visent à renforcer durablement la résilience des plus vulnérables, ainsi que celle des structures locales.