La FAO vient en aide aux agriculteurs de Gaza malgré les obstacles

La FAO vient en aide aux agriculteurs de Gaza malgré les obstacles

21/02/2008

Projets en faveur de l’élevage, de la pêche et de l’horticulture - En dépit des restrictions qui entravent les importations d’intrants essentiels, la FAO aide à restaurer la production agricole et à améliorer les moyens d’existence des agriculteurs dans la bande de Gaza par une série de projets d’urgence.

Quatre-vingt pour cent de la population de Gaza dépend actuellement de l’aide alimentaire, et la production locale est une source vitale d’aliments frais. La FAO administre actuellement 14 projets en Cisjordanie et dans la bande de Gaza. Quatre-vingts cinq pour cent des activités se déroulent en Cisjordanie.

Mais, selon les experts, les problèmes humanitaires les plus graves se trouvent à Gaza. L’agriculture et les pêches y ont été durement frappées par le manque d’intrants, les problèmes d’exportations agricoles et les restrictions sur les secteurs de pêche. Le volume d’assistance réduit vers Gaza s’explique en grande partie par la quasi-impossibilité d’acheminer des biens et des équipements internationaux dans la zone.