Le monde a besoin de 30 milliards de dollars par an pour éradiquer le fléau de la faim

Le monde a besoin de 30 milliards de dollars par an pour éradiquer le fléau de la faim

03/06/2008

Notant que "le temps du verbe est largement dépassé" et que "le moment de l’action est venu", M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, a lancé un vibrant appel aux leaders de la planète afin qu’ils consacrent 30 milliards de dollars par an à la relance de l’agriculture et pour écarter ainsi le spectre des conflits alimentaires.

Dans un discours enflammé qu'il a prononcé ce matin lors de l’ouverture du Sommet sur la crise alimentaire, qui se tient du 3 au 5 juin à Rome, M. Diouf a fait observer qu’en 2006 le monde a dépensé 1 200 milliards de dollars en armements alors que, dans un seul pays, les déchets alimentaires annuels atteignent 100 milliards de dollars et que l’excès de consommation des personnes obèses dans le monde coûte 20 milliards de dollars.

“Est-il possible dans ces conditions d’expliquer aux personnes de bon sens et de bonne foi que l’on ne peut pas trouver 30 milliards de dollars par an pour permettre à 862 millions d’affamés de bénéficier du droit humain le plus fondamental, celui à la nourriture, donc à la vie?” s’est interrogé M. Diouf.

“Ce sont des ressources de cet ordre de grandeur qui permettront d’écarter définitivement le spectre des conflits alimentaires qui se profilent à l’horizon”, a-t-il ajouté.