Gaza: dégâts considérables à l'agriculture

Gaza: dégâts considérables à l'agriculture

30/01/2009

Dans la bande de Gaza, presque toutes les familles - elles sont 13 000 - qui dépendent de l'agriculture, de l'élevage et de la pêche ont subi des dommages et plusieurs fermes ont été entièrement détruites au cours des récentes hostilités ayant secoué ce territoire, indique la FAO aujourd'hui.

Les dégâts au secteur agricole ont aggravé les entraves à la production alimentaire découlant de la fermeture 18 mois durant des points de passage aux frontières: les intrants agricoles sont trop coûteux ou inexistants; les accès par terre et par mer sont étroitement contrôlés; l'importation et l'exportation des biens de consommation s'effectuent au compte-goutte.

Du fait d'une production agricole réduite à sa plus simple expression, la population de Gaza souffre d'une pénurie de denrées alimentaires nutritives, produites localement et proposées à des prix abordables. Viandes et protéines animales ne sont généralement pas disponibles.