Négociations sur le climat: les agriculteurs en première ligne

Négociations sur le climat: les agriculteurs en première ligne

02/04/2009

A l'occasion des négociations des Nations Unies en cours à Bonne et relatives à un accord international sur le changement climatique, la FAO exhorte les décideurs à inclure l'agriculture dans les négociations en vue d'un nouveau traité appelé à remplacer le Protocole de Kyoto de 1997.

"Les terres agricoles sont en mesure de stocker et de piéger le carbone. Les agriculteurs qui vivent de la terre, en particulier dans les pays pauvres, devraient donc intervenir dans la fixation du carbone pour atténuer l'impact du changement climatique", selon Alexander Mueller, Sous-Directeur général de la FAO.

L'agriculture est responsable d'environ 14 pour cent des émissions de gaz à effet de serre et de 17 pour cent des changements d'utilisation des terres comme la déforestation.