Le Zimbabwe pourrait cultiver davantage

Le Zimbabwe pourrait cultiver davantage

14/09/2009

Dans le cadre de ses efforts menés conjointement à l'Union européenne et visant à combattre la faim, la FAO a livré 26 000 tonnes de semences et d'engrais qui seront distribués à 176 000 petits paysans vulnérables du Zimbabwe, soit 10 à 15 pour cent des agriculteurs de subsistance du pays.

Chaque agriculteur recevra suffisamment de graines de maïs ou de sorgho et d'engrais pour semer une parcelle d'un demi-hectare. Ces ensembles d'intrants seront distribués à temps pour la prochaine campagne agricole qui démarrera fin septembre.

"Avec de bonnes pluies saisonnières, une mise en œuvre respectant les délais et une coordination efficace, la production des agriculteurs au Zimbabwe pourrait plus que doubler par rapport à la production nationale moyenne enregistrée l'année précédente", a indiqué Jean-Claude Urvoy, le Coordonnateur des urgences pour la FAO au Zimbabwe.