Haïti: la FAO tire la sonnette d'alarme

Haïti: la FAO tire la sonnette d'alarme

12/02/2010

M. Jacques Diouf, Directeur général de la FAO, s'est alarmé du manque de soutien à la composante agriculture de l'appel d'urgence international en faveur d'Haïti. La reconstruction nécessite une relance de la production alimentaire et des investissements massifs dans les zones rurales, a-t-il fait valoir.

Au cours d'une réunion de coordination des agences de l'ONU basées à Rome en vue de répondre aux besoins d'Haïti à moyen et long terme, M. Diouf a souligné notamment: "A l'heure où Haïti fait face à une crise alimentaire majeure, nous nous alarmons du manque de soutien à la composante agriculture de l'Appel éclair des Nations Unies."

L'appel en question estimait à 23 millions de dollars - sur un total de 575 millions - les besoins immédiats de l'agricuture haïtienne. A ce jour, seulement 8 pour cent de ce montant ont été financés, a révélé M. Diouf.

"La reconstruction économique et sociale d'Haïti nécessite une relance de la production alimentaire et un investissement massif dans les zones rurales", a-t-il ajouté.