Les agriculteurs pakistanais ont un besoin urgent de semences de blé

Les agriculteurs pakistanais ont un besoin urgent de semences de blé

01/09/2010

La FAO a lancé aujourd'hui un autre appel de fonds internationaux pour sauver l'imminente campagne de semis de blé au Pakistan, où les inondations, qui recouvrent une superficie grande comme la moitié de l'Italie, ont détruit une bonne partie des stocks de semences des ménages. Le blé, aliment de base des ruraux pauvres au Pakistan, doit être semé de septembre à novembre.

Plus d'un demi-million de tonnes de stocks de semences ont été détruits par les eaux. Par ailleurs, dans les zones sinistrées, les habitants utilisent les stocks de grains qui n'ont pas été affectés par les inondations pour nourrir leurs familles et les personnes déplacées qu'ils abritent. "Si des semences ne sont pas livrées dans les prochaines semaines, ils ne seront pas en mesure de semer du blé pendant toute une année, souligne Daniele Donati, Chef des Opérations d'urgence de la FAO en Asie, Proche-Orient et Europe.

L'aide alimentaire ne suffira pas. Si on ne sauve pas la prochaine campagne de blé, la sécurité alimentaire de millions de personnes sera à risque". Un pain plat à base de farine de blé, comme le chapati, est l'aliment principal des ruraux pauvres au Pakistan.