La crise en Libye met en péril la sécurité alimentaire

La crise en Libye met en péril la sécurité alimentaire

11/03/2011

En Libye, l'impact de la crise actuellement en cours sur la sécurité alimentaire est source de préoccupation aussi bien pour ce pays que pour les pays limitrophes du fait à la fois de la dépendance de cette région des importations céréalières, des perturbations possibles des flux de biens et services et des déplacements de population, indique aujourd'hui la FAO.

"La crise actuelle aura probablement un impact significatif sur la sécurité alimentaire en Libye et dans les zones avoisinantes qui en subissent les conséquences", fait remarquer Daniele Donati, chef du Service des opérations d'urgence de la FAO.

"En Libye, la situation pourrait conduire à l'interruption soudaine des importations et à l'effondrement de la filière de distribution interne. L'épuisement des stocks alimentaires et la disparition de la main-d'œuvre rurale sont autant de facteurs qui pourraient, à long terme, nuire gravement à la sécurité alimentaire", ajoute l'expert de la FAO. 

Les perturbations sur les marchés où les agriculteurs s'approvisionnent en semences et engrais menacent aussi la production agricole, la sécurité alimentaire et les sources de revenus dans le court et le moyen terme.

En Libye, les denrées alimentaires qui fournissent les marchés internes proviennent de la production des terres arables qui sont concentrées principalement près des villes de Benghazi et Tripoli.