Les agriculteurs du sud du Pakistan frappés par de nouvelles inondations dévastatrices

Les agriculteurs du sud du Pakistan frappés par de nouvelles inondations dévastatrices

23/09/2011

La FAO lance un appel pour 18,9 millions de dollars afin d’éviter l’escalade de la catastrophe dans les zones rurales - Des fonds sont requis d'urgence pour venir en aide aux agriculteurs du sud du Pakistan frappés par des inondations encore plus dramatiques que celles de l'an dernier, a annoncé la FAO aujourd'hui.

L'Organisation lance un appel pour 18,9 millions de dollars afin de répondre aux besoins primaires de millions de familles rurales des provinces du Sindh et du Baloutchistan. Cet appel de fonds rentre dans le cadre du dernier appel de l'ONU pour le Pakistan et vise à acheminer des secours d'urgence au bétail et des ensembles d'intrants agricoles à plus de 300 000 familles démunies.

Les fortes pluies de mousson qui ont démarré à la mi-août ont endommagé ou détruit 73 pour cent des récoltes et 67 pour cent des stocks vivriers dans les districts concernés de la province de Sindh, et ont décimé près de 78 000 têtes de bétail. L'avenir s'annonce sombre pour des millions de gens qui ont tout perdu.

Cette catastrophe a frappé avant même que les communautés ébranlées par les inondations de l'an dernier n'aient eu le temps de se relever - ce qui est également dû au fait que le Sindh n'a pas reçu la même aide que d'autres provinces en 2010. Les inondations et les pluies incessantes risquent d'alourdir le bilan des pertes d'actifs dans l'élevage et de faire perdre une autre occasion de semer du blé et d'autres cultures vitales.