La période de famine en Somalie s’achève mais la situation demeure désastreuse

La période de famine en Somalie s’achève mais la situation demeure désastreuse

03/02/2012

Le nouveau Directeur général de la FAO accorde la priorité à la Corne de l’Afrique - Les Nations Unies ont annoncé la fin de la famine en Somalie mais ont mis en garde sur le fait qu'à moins de prendre des mesures à long terme visant à rétablir la sécurité alimentaire, la faim demeurait une menace en raison des sécheresses récurrentes dans la Corne de l'Afrique.

Selon les termes du nouveau rapport de l'Unité d'analyse de la sécurité alimentaire et de la nutrition de la FAO (FSNAU) et du Réseau de système d'alerte rapide sur les famines (FEWS NET) de l'agence USAID, le nombre de personnes ayant besoin d'une aide humanitaire d'urgence en Somalie a baissé, passant de 4 à 2,34 millions, soit 31% de la population. Au plus fort de la crise, près de 750 000 personnes étaient en danger de mort.

Visite du Directeur général de la FAO à Dollow, en Somalie

‘'Des pluies longtemps attendues, ainsi que la conjonction de contributions agricoles substantielles et de la réponse humanitaire déployée au cours des six derniers mois, sont les principales raisons de cette amélioration'', a ainsi déclaré le nouveau Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, lors d'une conférence de presse faisant suite à sa visite dans le sud de la Somalie.

M. Graziano da Silva a ajouté que ‘'néanmoins, la crise n'est pas terminée. Seule la combinaison d'une bonne pluviométrie et d'actions à long terme continues et coordonnées, visant à renforcer la résilience des populations locales et liant programmes d'aide humanitaires et de développement, peut apporter une solution définitive à cette crise. Les sécheresses sont inévitables mais nous pouvons mettre en place des measures adéquates pour éviter qu'elles ne provoquent des famines. Trois mois nous séparent de la prochaine saison des pluies".