L'Ambassadeur de bonne volonté de la FAO Raúl González en visite au Tchad

Des fonds pour le Sahel sont nécessaires maintenant, dit Raúl

24/05/2012

Plus de 17 millions de personnes menacées de famine - En visite dans l'Ouest du Tchad, particulièrement frappée par la sécheresse, la star du football espagnol, Raúl González, a joint sa voix aux appels urgents de financement pour prévenir une crise majeure alimentaire et nutritionnelle au Sahel où plus de 17 millions de personnes sont menacées de famine et plus de 1 million d'enfants de moins de cinq ans souffrent de malnutrition aiguë.

Les effets combinés de la sécheresse, de la pauvreté chronique, des prix élevés des denrées alimentaires, des déplacements de populations et des conflits ont conduit à des baisses spectaculaires de la production alimentaire dans le Sahel. Au Tchad, par exemple, la production céréalière a diminué de près de la moitié par rapport à celle de l'année dernière. Et le conflit en Libye, pays limitrophe, a provoqué le retour d'un grand nombre de travailleurs expatriés, ce qui aggrave encore la situation économique désastreuse.

Raúl González, en sa qualité d'ambassadeur de bonne volonté pour l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), s'est rendu au Tchad en soutien aux efforts conjoints de la FAO et de la Commission européenne pour aider à permettre aux populations les plus touchées de se nourrir à nouveau. Cette initiative s'inscrit dans le cadre de la campagne "Football professionnel contre la faim" développée par la FAO et la Commission européenne en collaboration avec l'Association des ligues européennes de football professionnel (EPFL).