L’agriculture résiste mieux à la crise mondiale que les autres secteurs

L’agriculture résiste mieux à la crise mondiale que les autres secteurs

17/06/2009

L'alimentation étant un besoin fondamental, le secteur agricole résiste mieux à la crise économique mondiale que les autres secteurs. Mais les risques pourraient s'accroître si la crise économique se poursuivait, selon un nouveau rapport publié conjointement par l'OCDE et la FAO.

La baisse des prix, de la production et de la consommation agricoles va probablement être modérée dans l'attente de la reprise économique, d'ici deux ou trois ans, indiquent les Perspectives agricoles de l'OCDE et de la FAO 2009-2018.

A mesure que le ralentissement de l'activité tire les prix alimentaires vers le bas, la pression s'assouplit sur les consommateurs qui ont moins d'argent à dépenser du fait de la récession.

Les prix des produits alimentaires sont redescendus de leurs niveaux record du début de l'année 2008, mais ils restent élevés dans beaucoup de pays pauvres.

Il est toutefois peu probable que pendant les dix prochaines années, les prix de l'ensemble des produits agricoles, à l'exception des viandes bovine et porcine - même  ajustés par rapport à l'inflation - retrouvent leurs niveaux moyens d'avant les pics de 2007-08.