Lente reprise du secteur alimentaire en Haïti

Lente reprise du secteur alimentaire en Haïti

22/09/2010

La production vivrière en Haïti se relève lentement, même si elle reste considérablement inférieure aux niveaux précédant le séisme de janvier 2010, selon le rapport de la mission conjointe d'évaluation FAO-PAM paru aujourd'hui.

La récolte de printemps 2010 en Haïti a vu la production de haricots reculer de 17 pour cent par rapport à 2009, et des baisses respectives de 8, 4 et 5 pour cent pour le maïs, le sorgho et le plantain.

D'après les prévisions conjuguant la récolte de printemps et le résultat escompté de la campagne d'été, la production agricole totale pour 2010 serait d'environ 503 600 tonnes de céréales, 148 000 tonnes de légumineuses, 1,2 million de tonnes de racines et tubercules et 313 200 tonnes de plantains, soit des baisses respectives de 9, 20, 12 et 14 pour cent par rapport à 2009.

La mission FAO/PAM estime que les besoins totaux d'importations vivrières pour Haïti pour la campagne de commercialisation 2010/11 (juillet/juin) seraient de 711 000 tonnes (en équivalent céréales) dont 525 000 tonnes d'importations commerciales, ce qui laisse un déficit à combler de quelque 186 000 tonnes.