Invasion acridienne à Madagascar

Invasion acridienne à Madagascar

21/03/2013

Les ailés du Criquet migrateur malgache peuvent se multiplier rapidement et former des groupes et des essaims très mobiles. Selon sa taille, un essaim, constitué de millions de criquets, peut dévorer jusqu’à 100 000 tonnes de végétation verte par jour.  Une invasion acridienne, situation à laquelle Madagascar est actuellement confrontée, peut représenter des milliers d’essaims c’est-à-dire des milliards de criquets.

Non traitée, une invasion acridienne peut durer plus de dix ans et s'intensifiant d'année en année – dévastant les cultures vivrières et les pâturages qui sont vitaux pour maintenir le bétail en bonne santé et productif.

L'invasion acridienne à Madagascar menace les moyens de subsistance de 13 millions de personnes - approximativament 60 pour cent du pays. Plus de 22 millions d’USD sont requis avant jouin 2013 pour lancer la première campagne d’un programme FAO de lutte antiacridienne de trois ans.