Fin des opérations aériennes de la campagne antiacridienne 2014/15

Fin des opérations aériennes de la campagne antiacridienne 2014/15

22/07/2015

Les opérations aériennes menées par la FAO dans le cadre de la campagne antiacridienne 2014/15 à Madagascar ont pris fin le 12 juillet 2015. Les opérations terrestres, quant à elles, se poursuivront jusqu’au 31 juillet 2015.

Depuis le début de cette campagne, le 09 octobre 2014, et jusqu’au 12 juillet 2015, des infestations acridiennes ont été maîtrisées sur une superficie totale de 638 531 hectares (dont 98 pour cent par voie aérienne), dans le respect de la santé humaine et de l’environnement.

Déclin de l’invasion acridienne effectif

Le déclin de l’invasion acridienne à Madagascar, principal objectif de cette deuxième campagne du Programme triennal (2013-2016) de réponse à l’invasion acridienne, est atteint. Les superficies infestées par le Criquet migrateur malgache sont en nette diminution par rapport à l’année dernière : 28 pour cent du territoire malgache contre 48 pour cent à la même période en 2014. Des vols clairs peu denses et en dispersion sont encore présents dans l’Aire d’invasion, notamment dans les régions du Bongolava et de Mandoto. Dans l’Aire grégarigène, les populations observées sont généralement diffuses, à des densités variables qui doivent faire l’objet de surveillance.

La situation acridienne s’est fortement calmée. Même si de petits essaims de criquets sont encore observés de temps en temps, la fréquence de ces observations a diminué et continuera à diminuer. Les paysans malgaches peuvent donc être rassurés et réinvestir dans l’agriculture. 

Vers le retour à une situation de rémission acridienne pendant la campagne 2015/16

Dans le cadre de la troisième et dernière campagne (2015/16) du Programme triennal, les opérations aériennes de lutte antiacridienne reprendront vers mi-octobre 2015. Cette campagne antiacridienne 2015/16 aura pour objectif d’assurer le retour à une situation de rémission acridienne dans tout le pays et de poursuivre le renforcement des capacités nationales afin que les entités nationales de lutte antiacridienne disposent des compétences nécessaires à la mise en place d’une stratégie de lutte préventive effective et durable.

Aujourd’hui, le Programme triennal est sur la voie du succès. La sécurité alimentaire de la population rurale malgache a pu être préservée. Afin de mener à son terme le Programme triennal, 3 millions d’USD doivent encore être mobilisés. Ainsi, la troisième et dernière campagne antiacridienne, tout comme les deux premières campagnes et, in fine, l’ensemble du Programme seront une réussite.