Country information

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Recherche de projets

Pays Donateur
Pays bénéficiaire
Dispatch date

Connectez-vous

Assistance d'urgence à la sécurisation des moyens d'existence des éleveurs vulnérables affectés par la crise pastorale au Sénégal

Assistance d'urgence à la sécurisation des moyens d'existence des éleveurs vulnérables affectés par la crise pastorale au Sénégal

Full title of the project:

Assistance d'urgence à la sécurisation des moyens d'existence des éleveurs vulnérables affectés par la crise pastorale au Sénégal

Target areas:

Saint Louis et Louga

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 400 000
01/05/2018-30/11/2018
Project code:
OSRO/SEN/801/BEL
Objective:

Contribuer à l’amélioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations pastorales touchées par la crise pastorale au Sénégal

Key partners:

Le Ministère de l’élevage et des productions animales (MEPA)

Beneficiaries reached:

7 199 ménages

Activities implemented:
  • Distribution de 770 tonnes d’aliments pour le bétail à 7 199 ménages bénéficiaires et de produits vétérinaires, notamment antiparasitaires à 7 000 ménages.
  • Alimentation fournie à 57 592 unités de bétail tropical (UBT) et déparasitage de 56 000 UBT.
  • Installation de 15 sites de production fourragère d’une superficie totale de 6 ha, mis en place grâce à la collecte de près de 35 millions de XOF au travers du fonds communautaire (contributions financières symboliques versées par les ménages bénéficiaires).
  • Fourniture de 10 motopompes pour l’irrigation des parcelles fourragères, dont cinq avec un système d’irrigation goutte à goutte.
  • Formation en bonnes pratiques de production et de conservation du fourrage.
  • Mise en place de comités techniques de sélection et de suivi de la mise en oeuvre des parcelles de production fourragère aux échelles départementales, régionales et nationales.
Impact:
  • Renforcement de la résilience des ménages vulnérables touchés par la crise pastorale, notamment grâce au rétablissement de la santé de leur cheptel et des capacités acquises en techniques de production fourragère.
  • Consolidation de l’engagement des autorités locales, des élus locaux et des producteurs, permettant d’assurer le suivi des activités du projet, notamment des parcelles de production de fourrages.
  • Pérennisation des activités de production fourragère et du fonds communautaire, notamment grâce à la mise en place de sept comités locaux, régionaux et nationaux, permettant, à terme, de sécuriser l’alimentation du bétail face aux déficits de biomasse herbacée sévissant dans la zone nord.
  • Renforcement du dispositif mis en place par l’État pour la sauvegarde du bétail et de la collaboration avec d’autres projets nationaux au profit des ménages agro-pastoraux.
  • Contribution à la mise en place d’activités génératrices de revenus grâce aux parcelles fourragères et à la commercialisation du foin ou de la paille.