L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Recherche de projets

Pays Donateur
Pays bénéficiaire
Dispatch date

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Renforcement des capacités de production alimentaire d’urgence de 15 950 familles d’enfants mal nourris en République Démocratique du Congo

Renforcement des capacités de production alimentaire d’urgence de 15 950 familles d’enfants mal nourris en République Démocratique du Congo

Full title of the project:

Renforcement des capacités de production alimentaire d’urgence de 15 950 familles d’enfants mal nourris et vulnérables dans les provinces de l’Équateur, du Bas-Congo et du Bandundu

Target areas:

Équateur, Bas-Congo et Bandundu.

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 1 606 000
Implementation:
06/06/2008-05/06/2009
Project code:
OSRO/DRC/803/UNJ
Objective:

Appuyer la production alimentaire d’urgence de familles d’enfants mal nourris et vulnérables dans la province de l’Équateur, du Bas-Congo et du Bandundu à travers un appui aux partenaires du projet et la distribution d’intrants agricoles en faveurs des ménages vulnérables.

Key partners:

L’Inspection provinciale de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage (IPAPEL), les organisations non gouvernementales (ONG) nationales et internationales ainsi que les associations paysannes.

Beneficiaries reached:

Quelque 15 950 ménages vulnérables.

Activities implemented:
  • Distribution de 319 kg de semences maraîchères et 53 290 kg de semences vivrières ainsi que d’intrants agricoles (pulvérisateurs, arrosoirs, pelles, bêches, haches, râteaux, etc.).
  • Emblavement de 67 ha pour la culture de manioc, 10 ha pour la culture de la patate douce, 1 107 ha pour les cultures vivrières, 134 ha pour les cultures maraîchères et 16 ha de basfonds.
  • Distribution de 25 boucs et 500 chèvres.
  • Distribution de plus de 34 000 intrants de pêche (bobines, boîte d’hameçons, ralingues, limes, machettes et filets).
  • Formation de 225 personnes sur les techniques maraîchères, vivrières, et de pêche, ainsi que sur l’élevage des caprins et l’aménagement de bas-fonds.
Impact:
  • Restauration de la capacité de production agricole des ménages bénéficiaires.
  • Production totale évaluée à 5 086 850 USD, soit un revenu brut moyen de 319 USD par ménage.
  • Amélioration partielle des revenus des ménages.
  • Renouvellement des outils agricoles.
  • Augmentation des superficies légumières.
  • Plus grande autonomie des familles vis-à-vis des centres nutritionnels.
  • Renforcement des capacités techniques des agriculteurs et des éleveurs.
  • Renforcement des capacités d’encadrement et de formation des partenaires.