Country information

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Recherche de projets

Pays Donateur
Pays bénéficiaire
Dispatch date

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Amélioration de l’accès à des soins médicaux vitaux et protection des migrants vulnérables à Djibouti

Amélioration de l’accès à des soins médicaux vitaux et protection des migrants vulnérables à Djibouti

Full title of the project:

Amélioration de l’accès à des soins médicaux vitaux et protection des migrants vulnérables à Djibouti

Target areas:

Lac Assal, Obock et Tadjourah

Recipient:
Contribution:
USD 80 400
Implementation:
01/11/2012-31/12/2013
Project code:
OSRO/DJI/204/IOM
Objective:

Améliorer l’accès à l’eau potable des communautés, migrantes et hôtes, le long des routes entre le lac Assal, Tadjourah et Obock tant pour la consommation humaine et que pour la consommation animale.

Key partners:

Le Ministère de l’agriculture, de la pêche et de l’élevage et les conseils régionaux d’Obock et de Tadjourah.

Beneficiaries reached:

1 540 migrants et hôtes

Activities implemented:

Réhabilitation et aménagement de cinq puits existants dans la région de Tadjourah ayant nécessité les travaux suivants : curetage et approfondissement des puits, construction de colonnes de captage, installation de murs de défense anti-crues, couverture des puits avec des dalles en béton armé.

Réhabilitation de trois puits (qui ont nécessité les mêmes travaux que pour la réhabilitation des puits de Tadhourah) et construction de deux autres dans la région d’Obock qui ont entraîné les travaux suivants : fouille de 7 m de profondeur et de 2,80 de diamètre avec une ouverture de 3,50m et 2 m au fond du puits ; construction d’une colonne de captage et d’un mur de défense anti-crue, couverture des puits avec des dalles en béton armé ; réalisation d’abreuvoirs d’un volume de 0,5m.

Impact:

Les communautés utilisatrices et circulant le long des routes de migration entre Tadjourah et Obock, ainsi que leurs animaux, ont vu leur disponibilité et accessibilité à l’eau s’améliorer.