Country information

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Recherche de projets

Pays Donateur
Pays bénéficiaire
Dispatch date

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Assistance d’urgence aux communautés les plus touchées par les inondations de 2012 dans la région de Loreto en Perú

Assistance d’urgence aux communautés les plus touchées par les inondations de 2012 dans la région de Loreto en Perú

Full title of the project:

Assistance d’urgence aux communautés les plus touchées par les inondations de 2012 dans la région de Loreto

Target areas:

Loreto

Recipient:
Donor:
Contribution:
USD 528 000
Implementation:
14/01/2013-13/11/2013
Project code:
OSRO/PER/203/BEL
Objective:

Contribuer au renforcement de la résilience des communautés les plus vulnérables de la région de Loreto et au développement de leurs capacités afin de leur permettre de faire face aux évènements climatiques extrêmes.

Key partners:

Les autorités locales, municipales et régionales, les agences agraires, l’Institut national de défense civile et l’Institut national d’innovation agricole.

Beneficiaries reached:

Quelque 2 500 familles vulnérables

Activities implemented:
  • Distribution de 63,5 tonnes de semences de céréales.
  • Distribution de 615 kg de semences maraîchères et d’outils agricoles.
  • Sessions de formation sur la gestion agricole et le stockage des récoltes de semences distribuées, associées à des sessions de formation sur la gestion agricole du manioc et des bananes plantains.
  • Ateliers de formation sur la gestion des risques de catastrophe.
Impact:
  • Emblavement de 1 047 hectares de maïs, de 1 052 hectares de riz et de 400 hectares de haricot qui ont donné une production totale estimée à 6 060 tonnes de céréales.
  • Emblavement de 25 hectares de tomates, de 15 hectares de radis, de 25 hectares d’oignons chinois, de 25 hectares de coriandre et de 31 hectares de concombre qui ont donné une production totale estimée à 203 500 kg de légumes.
  • Création de 48 comités agricoles de gestion des risques de catastrophe.
  • Les familles bénéficiaires du projet ont ainsi récupéré la capacité de cultiver leurs propres parcelles et ainsi de produire de quoi couvrir leurs besoins essentiels en nourriture.