L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Recherche de projets

Pays Donateur
Pays bénéficiaire
Dispatch date

Connectez-vous

Projet d’amélioration de la sécurité alimentaire de 3 000 ménages agricoles dans la province de Bandundu

Projet d’amélioration de la sécurité alimentaire de 3 000 ménages agricoles dans la province de Bandundu

Full title of the project:

Projet d’amélioration de la sécurité alimentaire de 3 000 ménages agricoles affectés par une crise alimentaire aigue dans les territoires de Bolobo, Kutu et Yumbi, province de Bandundu

Target areas:

territoires de Bolobo, Kutu et Yumbi, province de Bandundu

Donor:
Contribution:
USD 359 649
17/09/2012-16/09/2013
Project code:
OSRO/DRC/213/UNJ
Objective:

Restaurer les moyens de subsistance des communautés affectées sur la base de critères de vulnérabilité.

Key partners:

Organisations non gouvernementales (ONG).

Beneficiaries reached:

2 500 ménages d’agriculteurs et 500 ménages de pêcheurs en crise alimentaire des territoires de Bolobo, Kutu et Yumbi en province de Bandundu.

Activities implemented:
  • Sélection de 2 500 ménages d’agriculteurs et 500 ménages de pêcheurs vulnérables.
  • Distribution de 2 500 kits agricoles composés de 2 500 houes, 2 500 machettes, 500 râteaux, 500 arrosoirs, 54 670 kg de semences vivrières (arachide, maïs et soja) et 140 kg de semences maraîchères (amarante, aubergine, chou de Chine et tomate).
  • Distribution de 500 kits de pêche comprenant 1 500 nappes de filet de 8 cm, 1 000 nappes de filet de 10 cm, 1 000 bobines de fil, 2 500 ralingues, 500 boîtes d’hameçons n° 8, 10 et 12 et 500 machettes.
  • Distribution de quatre moulins mixtes maïs-manioc à quatre associations de Bolobo et de Yumbi.
  • Accompagnement des bénéficiaires dans les activités agricoles vivrières et maraîchères par le jardinage communautaire.
  • Organisation des formations en techniques agricoles et nutritionnelles aux techniciens de l’Inspection provinciale de l’agriculture, pêche et élevage (IPAPEL), des ONG partenaires et aux représentants des ménages bénéficiaires.
  • Organisation de la formation sur la conservation du poisson par la technique de construction des fours chorkor.
Impact:
  • 3 000 ménages (15 000 personnes) sinistrés dont 3 675 femmes ont reçu des intrants agricoles et de pêche.
  • Au total, 680 ha de superficie ont été emblavés, soit 450 ha de champs de maïs, 118,9 ha de champs d’arachide et 111,1 ha de maraîchage.
  • La production est estimée à 83,3 tonnes de produits maraîchers, à 142,68 tonnes d’arachide et à 337,5 tonnes de maïs.
  • 101 personnes dont 25 femmes et 76 hommes (parmi les hommes huit techniciens de l’IPAPEL et des ONG partenaires) ont bénéficié d’un renforcement de capacité en techniques de maraîchage, nutrition et conservation du poisson par la technique des fours chorkor.
  • Au niveau nutritionnel, l’apport alimentaire a été diversifié par l’augmentation de l’accessibilité des familles aux légumes, à la farine de maïs et au poisson.
  • Le revenu brut moyen réalisé par ménage s’est amélioré grâce à la vente de la production récente réalisée, ce qui a permis aux familles bénéficiaires une diversification de l’alimentation.
  • La consommation de maïs s’est améliorée grâce à l’introduction de quatre moulins supplémentaires à Bolobo et Yumbi qui ont aussi réduit le travail des femmes.