Accueil  > La FAO en action > Transferts monétaires

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Connectez-vous

Les programmes de transferts monétaires

Les programmes de transferts monétaires

Les programmes de transferts monétaires de la FAO sont des outils visant à fournir des ressource sous forme d’espèce ou de coupons aux petits agriculteurs qui sont particulièrement vulnérables aux risques naturels et climatiques, à la volatilité des marchés, aux conflits et aux crises prolongées. Cela contribue à protéger et à réhabiliter leurs moyens de subsistance, à accroître la productivité agricole et à promouvoir le développement rural.

La distribution d’espèces et de coupons joue un rôle de plus en plus important dans les réponses aux crises et aux chocs lorsque les agriculteurs et les éleveurs n’ont pas les moyens d’acheter des denrées alimentaires ou des intrants productifs car leurs biens ont été endommagés ou épuisés. Ce type d’assistance permet aux bénéficiaires de décider par eux-mêmes, en fonction de leurs besoins, quels sont les intrants agricoles et services qu’ils aimeraient acheter sur le marché local. Les interventions de transfert monétaire de la FAO apportent une aide d’urgence tout en aidant les agriculteurs à protéger leurs moyens d’existence face à de futurs chocs (par exemple, la réhabilitation des canaux d’irrigation réduira l'impact des inondations et de la sécheresse), à surmonter leurs problèmes de liquidité et à améliorer leur sécurité alimentaire et nutrition. De manière plus spécifique, les transferts monétaire sont importants pour:

  • La dignité. L’argent responsabilise les bénéficiaires en leur permettant de prioriser et de répondre à leurs besoins comme ils le jugent approprié.
  • La redevabilité et la transparence. La distribution d’argent peut être suivie et la fourniture de coupons, par exemple, réduit les risques de détournement de fonds.
  • La sécurité alimentaire. L'argent permet aux ménages d’accroitre les dépenses destinées à la nourriture et d'autres biens de base, améliorant ainsi la sécurité alimentaire et la nutrition.
  • La productivité agricole. Grâce à l’utilisation de l’argent pour acheter des intrants agricole et investir dans la production, la productivité augmente.
  • Les multiplicateurs économiques. L'injection de liquidités sur les marchés locaux stimule les économies locales.
  • Le rapport coût-efficacité. Par rapport à l'aide en nature, les coûts de livraison sont fortement réduits.
  • L’inclusion financière. L’assistance sous forme d’espèce facilite l’accès des bénéficiaires aux marchés, aux services financiers et aux systèmes de paiement.

Projets FAO de transferts monétaires

Depuis le premier projet de distribution de coupons mis en œuvre au Mozambique en 2001, la FAO a touché plus de 10 millions de personnes (2,5 millions de ménages) avec des programmes de transferts monétaires dans 46 pays. La carte ci-dessous indique les projets de transferts monétaires pour 2016-2017:

Types de transferts monétaires

Selon les objectifs et les contextes spécifiques, la FAO met en œuvre différents types de transferts monétaires comme suit:

  • Aide en espèce: lorsque des biens de qualité sont disponibles et que les marchés locaux fonctionnent, les aides en espèces conditionnelles ou inconditionnelles fournissent aux ménages pauvres et vulnérables les revenus nécessaires pour maintenir un niveau de vie minimum.
  • Cash+: la fourniture d’argent aux bénéficiaires est complétée par des actifs productifs et/ou une formation technique.
  • Programme de coupons: les bénéficiaires reçoivent des coupons (papiers ou électronique) leur permettant d’acquérir des intrants agricoles et services dans des magasins participants.
  • Espèce contre travail: dans le cadre des programmes de travaux publics (espèce-, coupons- et vivres-contre-travail) des travailleurs non qualifiés sont employés en échange d’une rémunération pour la réhabilitation des terres dégradées et d’infrastructures communautaires (par exemple la réhabilitation des canaux d’irrigation et des bassins hydrographiques, la plantation forestière, la restauration des terres, etc.).
  • Foires aux intrants: des marchés d’un jour où les agriculteurs et les éleveurs peuvent acheter des intrants et services agricoles à travers l’échange de coupons.

En général, les interventions de transferts monétaires de la FAO peuvent être mises en œuvre afin d’apporter un soutien aux populations vulnérables dans les situations d’urgence, lorsque (i) les marchés fonctionnent et (ii) que les biens et services de base sont disponibles localement.

Dans le cadre du récent Sommet mondial sur l'action humanitaire et conformément au Grand Bargain, la FAO s'est engagée à: (i) opérationnaliser l’objectif de fournir une assistance basée sur les transferts monétaires en tant que méthode préférée, lorsque les conditions le permettent; (ii) intensifier les programmes et les recherches sur les interventions de transferts monétaires; et (iii) renforcer les capacités internes en matière de programmation et de mise en œuvre de transferts monétaires.

Programme de renforcement des capacités

Lancé en 2013, le programme de renforcement des capacités en transfert monétaire de la FAO couvre : (i) la programmation des activités de transferts monétaires ; (ii) l’aide en espèce et les travaux publics ; et (iii) les systèmes de coupons et les foires aux intrants.

Pour assurer le succès de ses interventions de transfert monétaire, les formations de la FAO répondent aux besoins des bureaux décentralisés. De plus, les interventions de transfert monétaire de la FAO s’appuient sur la vaste expertise technique de l’Organisation dans des domaines tels que la production agricole, la sécurité semencière, la gestion du territoire, le changement climatique et le développement rural.

Directives

Les directives de la FAO apportent un soutien technique pour le développement et la mise en place de programmes de transfert monétaire. Les directives sont accessibles en anglais via les liens ci-dessous:

Rubriques connexes

 - Cette note porte sur la protection sociale lors des crises prolongées et sur la contribution de celle-ci à la sécurité alimentaire et à la nutrition ; ...en lire plus
06/09/2017
 - L’approche CASH+ est une méthodologie d’intervention flexible et orientée vers la restauration de moyens d’existence résilients. Cette approche de protection sociale associe deux modalités interventions complémentaires, ...en lire plus
28/06/2017
 - En réponse aux chocs récurrents qui occasionnent des crises alimentaires et nutritionnelles, la FAO fait du transfert monétaire un élément essentiel de ses opérations de rétablissement ...en lire plus
09/06/2017
 - L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) s'est brillamment illustrée avec une campagne de grande ampleur qui, jusqu'à présent, a traité plus de 12 ...en lire plus
06/06/2017
 - En République démocratique du Congo, près de 8 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire et de protection (Plan de réponse humanitaire, OCHA, janvier 2017) et ...en lire plus
25/05/2017
 - Il s’agit de marchés d’un jour permettant aux agriculteurs et aux éleveurs d’accéder à des intrants et à des services agricoles à travers l’échange de coupons. ...en lire plus
17/05/2017
 - L’argent est versé aux individus et aux ménages vivant dans la pauvreté, l’insécurité alimentaire et/ou vulnérable aux chocs et aux crises. Les aides en peuvent être ...en lire plus
17/05/2017
 - Il s’agit d’outils visant à fournir un soutien sous forme d’espèces et de coupons aux hommes et aux femmes en situation d’insécurité alimentaire, vivant dans la ...en lire plus
17/05/2017
 - Des emplois à court terme sont oerts aux hommes et femmes pauvres et vulnérables. Les principaux objectifs sont les suivants: Assurer un revenu de soutien, et Construire ou ...en lire plus
17/05/2017
 - L’aide en espèces est combinée avec des intrants productifs et/ou une formation technique ainsi que des services de vulgarisation afin de stimuler les moyens de subsistance ...en lire plus
17/05/2017
1 2