Accueil  > La FAO en action > Transferts monétaires

L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Connectez-vous

Les programmes de transferts monétaires

Les programmes de transferts monétaires

Les programmes de transferts monétaires de la FAO apportent un soutien aux petits agriculteurs et aux hommes et femmes vulnérables qui sont particulièrement exposés aux effets du changement climatique, des risques naturels, des chocs économiques, des conflits et des crises prolongées.

La distribution d’espèces et de coupons joue un rôle de plus en plus important dans les réponses de la FAO aux crises et aux chocs lorsque les agriculteurs, les éleveurs et les pêcheurs n’ont plus les moyens d’acheter des denrées alimentaires ou des intrants productifs dont ils ont besoin. Ces programmes apportent une aide immédiate aux agriculteurs tout en contribuant à renforcer la résilience des moyens de subsistance aux chocs futurs, augmentant la production agricole et améliorant ainsi la sécurité alimentaire et la nutrition. Ils soutiennent la transition de l’aide humanitaire au développement, notamment en renforçant les liens avec les systèmes de protection sociale qui peuvent être utilisés pour répondre aux chocs et aux crises.

La FAO s’est engagée à prioriser la mise en œuvre des programmes de transferts monétaires, y compris dans les situations d’urgence, car ce type d’assistance permet aux bénéficiaires de décider par eux-mêmes, permettant aux agriculteurs d’acheter les biens et les services de première nécessité sur les marchés locaux.

Les programmes de transferts monétaires de la FAO sont importants pour:

Dignité et le choix des bénéficiaires

Sécurité alimentaire

Production agricole

Gestion des risques

Dignité et le choix des bénéficiaires

Sécurité alimentaire

Production agricole

Gestion des risques

L’argent responsabilise les hommes et les femmes en leur permettant de prioriser et de répondre à leurs propres besoins comme ils le jugent approprié

L’argent permet aux ménages d’accroitre les dépenses destinées à la nourriture et d'autres biens de base

L’utilisation de l’argent augmente les investissements en intrants agricole et la propriété des actifs productifs, et encourage l’adoption de pratiques agricoles améliorées

Les programmes de transferts monétaires peuvent réduire les mécanismes d’adaptation négatifs pendant des crises et atténuer les impacts des chocs

 

 

 

 

Multiplicateurs économiques

Transparence

Rapport coût-efficacité

Inclusion financière

Multiplicateurs économiques

Transparence

Rapport coût-efficacité

Inclusion financière

L’injection d’argent stimule les marchés et les économies locaux au profit de la communauté dans son ensemble

Lorsqu'ils sont déboursés par des paiements électroniques, les programmes de transferts monétaires sont plus faciles à localiser, réduisant le risque de détournement de fonds

Par rapport à l'aide en nature, les coûts administratifs et généraux liés à la mise en œuvre de programmes de transferts monétaires sont souvent nettement inférieurs

La fourniture d’une assistance sous forme d’espèce (argent mobile, cartes à puce, etc.) facilite l’accès des bénéficiaires aux services financiers (crédit, épargne et transferts) et aux systèmes de paiement, leur permettant de participer activement aux systèmes financiers

Les projets FAO de transferts monétaires

Les programmes de transferts monétaires de la FAO reposent sur l'expertise technique de l'Organisation en matière de production agricole, d'évaluation de la sécurité semencière, de gestion des terres, d’adaptation au changement climatique, de réduction des risques de catastrophe et de développement rural. Depuis le lancement du premier projet basé sur des coupons au Mozambique au début des années 2000, la FAO a atteint plus de 12 millions de personnes (2,7 millions de ménages) avec des programmes de transferts monétaires dans 47 pays. En 2017, la FAO a transféré un total de 53,1 millions d’USD à 2,9 millions de bénéficiaires à travers 61 projets opérationnels de transferts monétaires dans 26 pays.

Types de transferts monétaires

Selon les objectifs et les contextes, la FAO met en œuvre différents types de transferts monétaires comme suit:

Aide en espèce

Cash+

Espèce contre travail

Programme de coupons

Foires aux intrants

Les programmes de transferts monétaires de la FAO peuvent être mises en œuvre afin d’apporter un soutien aux populations vulnérables dans les situations d’urgence, lorsque (i) les marchés fonctionnent, (ii) les biens et services de base sont disponibles localement et que (iii) le risque d’inflation est limité.

Programme de renforcement des capacités

Pour assurer le succès et l’amélioration technique de ses programmes de transferts monétaires, la FAO a lancé en 2014 un programme de renforcement des capacités techniques en la matière. Il s’agit de webinaires et de formations, portant sur : (i) la programmation des activités de transferts monétaires ; (ii) la gestion des programmes espèce contre travail ; (iii) la mise en œuvre d’aides en espèces conditionnelles ou inconditionnelles ; (iv) l’approche de la FAO en matière de cash+ ; et (v) les systèmes de coupons agricoles et les foires aux intrants.

En 2017, le programme de renforcement des capacités a bénéficié à 165 fonctionnaires de la FAO et partenaires de 22 pays.

Directives

Les directives de la FAO apportent un soutien technique pour le développement et la mise en place de programmes de transfert monétaire. Les directives sont accessibles en anglais à travers les liens ci-dessous:

La FAO est signataire du Grand Bargain, membre du Cash Learning Partnership (CaLP), du Technical Advisory Group du CaLP, du comité CashCap depuis sa création et membre du Conseil de coopération inter-agences de la protection sociale, entre autres.

Rubriques connexes

 - En réponse aux chocs récurrents qui occasionnent des crises alimentaires et nutritionnelles, la FAO fait du transfert monétaire un élément essentiel de ses opérations de rétablissement ...en lire plus
09/06/2017
 - L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) s'est brillamment illustrée avec une campagne de grande ampleur qui, jusqu'à présent, a traité plus de 12 ...en lire plus
06/06/2017
 - En République démocratique du Congo, près de 8 millions de personnes ont besoin d’assistance humanitaire et de protection (Plan de réponse humanitaire, OCHA, janvier 2017) et ...en lire plus
25/05/2017
 - Le Prince Charles du Pays de Galles s'est rendu aujourd'hui au siège de la FAO, où il a été informé de l'évolution de la situation au Nord-est ...en lire plus
05/04/2017
 - La FAO est en passe d'intensifier ses activités dans les régions affectées par la sécheresse en Somalie grâce à un prêt de 22 millions d'euros, approuvé ...en lire plus
22/03/2017
 - Il est treize heures dans le village de Monguél, au sud de la Mauritanie, lorsque Nejiha, rentre du marché. Sa fille aînée s’affaire sous la khaïma ...en lire plus
10/02/2017
 - Le document s’adresse aux acteurs d’urgence pour l’inclusion de l’approche dans des actions/projets de relèvement rapide ainsi qu’aux acteurs du développement et de la protection sociale ...en lire plus
23/12/2016
 - Dans le cadre du programme national de riposte contre la maladie à virus Ebola, la FAO et les Ministères de l’Agriculture et de l’Elevage ont lancé ...en lire plus
28/09/2015
 - La FAO et MasterCard viennent d'unir leurs efforts pour créer une nouvelle alliance novatrice contre la faim. Un accord de partenariat, paraphé aujourd'hui à Rome, par le ...en lire plus
02/09/2015
 - L'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO) gère des programmes de travaux publics afin de soutenir des ménages vulnérables, en insécurité alimentaire et/ou affectés ...en lire plus
24/04/2013
1 2 3