Prevention of food insecurity and malnutrition in the Central African Republic (in FRENCH)

Prevention of food insecurity and malnutrition in the Central African Republic (in FRENCH)
Nov 2019

Selon la dernière analyse du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (octobre 2018), 1,9 million de personnes en République centrafricaine sont en situation d’insécurité alimentaire aigüe, ce qui représente une augmentation par rapport à l’analyse de mars 2018. Cela montre qu’en dépit de l’assistance fournie et d’une légère diminution des mouvements de population, le niveau d’insécurité alimentaire dans le pays reste préoccupante. De plus, la malnutrition aigüe touche au moins 110 000 enfants de moins de 5 ans à l’échelle nationale. Depuis plus de 20 ans, le pays est touché par une situation critique en ce qui concerne la malnutrition chronique, où toutes les préfectures – à l’exception de Bangui et de la région de l’Ouham – font face à des taux de malnutrition chronique supérieurs à 30 pour cent.

Pour répondre à ces défis, la FAO travaille pour, non seulement appuyer les réponses aux urgences créées par l’insécurité alimentaire, mais également pour cibler les causes profondes liées à l’insécurité alimentaire et prévenir la malnutrition, en particulier chez les enfants de moins de 5 ans et les femmes en âge de procréer. Plusieurs actions sont envisagées, ou déjà entreprises, pour améliorer la sécurité alimentaire et la malnutrition en République centrafricaine.