FAO in emergencies app

Download now!

Recent Appeals

Documents

Projects

Other Resources

Connect with us

Crise rizicole, évolution des marchés et sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest

Crise rizicole, évolution des marchés et sécurité alimentaire en Afrique de l’Ouest

Apr 2011

La crise de 2008 sur les marchés internationaux du riz aura fortement touché l’Afrique de l‘Ouest. La région est l’un des pôles majeurs d’importation de riz au niveau mondial et ne couvre que 60% de ses besoins en riz. Elle dispose néanmoins d’importantes potentialités rizicoles, notamment dans les bassins nigérians, guinéens et maliens. Les coûts de production du riz dans la région – de 140 dollars (Bénin) à 320 dollars (Libéria) par tonne de paddy – soutiennent aussi la comparaison avec les grands exportateurs mondiaux, mais la culture du riz demeure largement extensive dans la région.

Logiquement, la crise mondiale de 2008 a eu des conséquences néfastes sur le niveau d’insécurité alimentaire des ménages, en particulier en milieu urbain. La crise s’est répercutée en Afrique de l’Ouest, mais avec des effets variables selon les politiques, les disponibilités locales et les taux de change. Si les prix mondiaux du riz ont triplé début 2008, ils n’ont augmenté « que » de 50 à 80% dans la région, et souvent avec un décalage de quelques mois. Les importations se sont soit maintenues (Nigéria), soit ont été réduites (Sénégal). Pour les commerçants, il n’y a pas eu d’effet d’aubaine : ils ont souvent été amenés à réduire leurs marges, voire vendre à perte. Les consommateurs, pour leur part, ont dû souvent s’endetter, réduire leurs volumes d’achats de riz, ou encore chercher des substituts, tels que les céréales sèches ou les dérivés du manioc.