FAO in emergencies app

Download now!

Recent Appeals

Documents

Projects

Other Resources

Connect with us

Madagascar - Locust situation bulletin D14 - May 2014 (in FRENCH)

Madagascar - Locust situation bulletin D14 - May 2014 (in FRENCH)
Jul 2014

Durant la deuxième décade de mai 2014, les estimations de FEWS-NET indiquaient que la pluviosité était déficitaire dans les compartiments Nord-Ouest, Piémont, Hautes-Terres et Betsiboka de l’Aire d’invasion septentrionale (AIN-NO-s, AIN-P-s, AIN-HT-s et AIN-NO-B), les compartiments Ouest, Moyen-Ouest et Hautes-Terres de l’Aire d’invasion Centre (AIC-O, AIC-MO et AIC-HT) et les compartiments Nord de l’Aire transitoire de multiplication (ATM-N), de l’Aire de multiplication initiale (AMI-N) et de l’Aire de densation (AD-N) ; qu’elle était excédentaire (figure 1) dans l’Aire d’invasion Centre Moyen-Nord (AIC-MN), l’Aire transitoire de multiplication Centre (ATM-C) et l’Aire de densation Sud (AD-S). Ces estimations sont en contradiction avec les relevés faits dans l’Aire grégarigène , où une pluviosité déficitaire a été enregistrée dans les compartiments Centre et Sud de l’Aire de multiplication initiale (AMI-C : 7,7 mm à Betroka et 7,2 mm à Zazafotsy; et AMI-S : 4,8 mm à Tsivory), les compartiments Nord, Centre et Sud de l’Aire transitoire de multiplication (ATM-N : 5,3 mm à Ankaraobato, 7,2 mm à Befandriana-Sud et 8,4 mm à Belavenoke; ATM-C : 6,5 mm à Fotadrevo et 4,5 mm à Sakaraha, ATM-S : 7,2 mm à Amboahangy, 8,5 mm à Ambondro, 6,4 mm à Tranomaro et 6,1 mm à Tsiombe), et les compartiments Centre et Sud de l’Aire de densation (AD-C : 4,8 mm à Toliara et AD-S : 5,2 mm au Faux-cap, 5,0 mm à Marolinta et 7,0 mm à Marovato).

Les réserves hydriques des sols ont diminué progressivement dans les zones à faible pluviosité. Le taux de verdissement variait de 20 à 90 % sur le plateau de l’Horombe et de 40 à 60 % dans la plaine de la Betsiboka et la région du Bongolava. La hauteur des strates herbeuses était comprise entre 10 et 140 cm selon les régions naturelles, les biotopes et les espèces graminéennes.
Les vents dominants étaient de secteur Sud dans l’Aire d’invasion et dans l’Aire grégarigène.