Madagascar - Locust situation bulletin N. 21 - July 2015 (in FRENCH)

Madagascar - Locust situation bulletin N. 21 - July 2015 (in FRENCH)
Aug 2015

Durant le mois de juillet 2015, la pluviosité était très faible (inférieure à 15 mm) voire nulle dans la totalité de la Grande-Île; le dessèchement des strates herbeuses s'accentuait et les feux de brousse ont repris sur le plateau de l’Horombe, dans la plaine de la Betsiboka et le Moyen-Ouest. Néanmoins, les zones de dépression et de basfonds, où une certaine humidité édaphique subsistait, continuaient à offrir des conditions acceptables pour le bon développement du Criquet migrateur malgache. Les températures du mois de juillet restaient basses, diminuant de un à deux degrés Celsius par rapport au mois précédent. Les conditions thermo-hydriques étaient globalement défavorables au Criquet migrateur malgache, entraînant un ralentissement du développement et des activités des populations acridiennes.

Dans l’Aire grégarigène, les compartiments Nord et Centre étaient moyennement infestés par des populations grégaires du Criquet migrateur malgache. Dans les secteurs Nord de l’Aire grégarigène transitoire et, pour une moindre part, de l’Aire de multiplication initiale, des essaims et vols clairs de taille petite à moyenne (15 à 300 ha) ont été observés. Au niveau du secteur Centre de l’Aire grégarigène transitoire, des taches et bandes larvaires d'assez petite taille (40 à 1 500 m²) et relativement espacées, composées de larves grégaires de stade L1 à L4 ont également été observées. Par ailleurs, des populations imaginales diffuses étaient présentes ; leurs densités étaient faibles à fortes (30 à 1 600 ailés/ha).

Dans l’Aire d’invasion, les compartiments Nord et Est restaient hors-contamination alors que le compartiment Centre était faiblement infesté par des petites populations grégaires du Criquet migrateur malgache. Ces populations, composées d’ailés durs immatures, se présentaient sous forme d’essaims et de vols clairs de taille relativement petite (taille moyenne de 70 ha) et ont été localisées dans le Bongolava et la plaine du Betsiriry. En outre, dans les secteurs Ouest et Hautes-Terres de l’Aire d’invasion Centre, des populations diffuses du Criquet migrateur malgache ayant une densité moyenne (100 à 200 ailés/ha) ont été repérées.

Durant le mois de juillet 2015, 20 320 ha ont été déclarés infestés (figure 1) dont 18 030 ha1 par des taches et bandes larvaires et 2 290 ha par des essaims et vols clairs. Une superficie de 15 618 ha2 (figure 2) a été traitée dont 13 767 ha de taches et bandes larvaires et 1 851 ha d’essaims et vols clairs (annexe 1).

Le contrat de l’hélicoptère F-GFCS s’étant terminé le 12 juillet 2015, la Base 1 a été démobilisée, à l’exception de son équipe de traitement terrestre. À compter de cette date, seules les deux équipes terrestres (ex-Bases 1 et 2) resteront opérationnelles pour les prospections et les traitements. Les opérations aéroportées reprendront vers la mi-octobre 2015 pour la troisième et dernière campagne antiacridienne (2015/16) du Programme triennal de réponse à l’invasion acridienne.