Les mécanismes communautaires de réduction des risques de catastrophe pour des moyens d’existence résilients au Sahel

Les mécanismes communautaires de réduction des risques de catastrophe pour des moyens d’existence résilients au Sahel
Sep 2017

Au Sahel, les populations rurales dépendent en grande majorité de l’agriculture, secteur régulièrement affecté par les aléas climatiques. La production agricole, principalement basée sur l’agriculture pluviale et les systèmes extensifs d’élevage, reste fortement exposée aux risques climatiques. En particulier, les sécheresses récurrentes entraînent des déficits de production agricole et des pertes de bétail. L’impact est plus sévère sur les couches les plus pauvres et vulnérables de la population, et affecte directement leur sécurité alimentaire et nutritionnelle.

Pour faire face aux chocs climatiques récurrents, les mécanismes locaux de Réduction des Risques de Catastrophe (RRC) constituent une première « ligne de front » en termes de prévention, de préparation et de réponse précoce. Mis en œuvre par et pour les communautés, leur mise à l’échelle peut contribuer à renforcer la sécurité alimentaire et nutritionnelle ainsi que la résilience des communautés les plus vulnérables.