L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Stratégie de gestion des risques de catastrophe en Afrique de l'Ouest et au Sahel (2011-2013)

Stratégie de gestion des risques de catastrophe en Afrique de l'Ouest et au Sahel (2011-2013)
Sep 2012

Chaque année, les pays de la sous-région de l'Afrique de l'Ouest et du Sahel sont victimes de catastrophes naturelles. Ces événements entraînet des pertes de vies et la destruction ou l'affaiblissement des moyens d'existence des populations et par conséquent la fragilisation de leur sécurité alimentaire et nutritionnelle. Une approche holistique qui intègre des actions visant à renforcer la préparation aux crises, la prévention et l'atténuation des risques par des réponses efficaces et rapides et des interventions facilitant la transition vers une condition de stabilité et développement.

Cette stratégie sous-régionale fournit une approche intégrée à la programmation des activités de gestion et de réduction de risques de catastrophe pour les Bureaux de pays de la FAO ainsi qu'à la préparation de plans d'action au niveau national. L'objectif général de cette stratégie est de renforcer la résilience des communautés et de réduire leur vulnérabilité aux différents chocs afin que les pays de la sous-région assurent leur sécurité alimentaire et nutritionnelle et de concentrent sur le développement de systèmes alimentaires et agricoles durables.

FAO a élaboré une stratégie sous-régionale de gestion des risques de catastrophe en Afrique de l'Ouest et au Sahel, alignée sur l'objectif stratégique I (OS I) de la FAO qui est centré sur une << meilleure préparation et réponse efficace aux menaces et situations d'urgence alimentaires et agricoles >>.

Cette stratégie sera mise en oeuvre en coordination avec les gouvernements, la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO), les institutions sous-régionales comme le Comité permanent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le Sahel (CILSS), les agences du Système de Nations Unies, et en particulier le Programme alimentaire mondial (PAM), le Bureau de la coordination de affaires humanitaires (OCHA), la Fédération internationale des sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge (FICR), les ONG et les autres parties prenantes dans la sous-région.