L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Centre de gestion des crises - Santé animale: Rapport d'activités, Octobre 2006 - septembre 2008

Centre de gestion des crises - Santé animale: Rapport d'activités, Octobre 2006 - septembre 2008
Oct 2008

L’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP) a fait les titres de l’actualité dans le monde entier à la fin 2003 et début 2004. L’épidémie a tué un nombre considérable d’oiseaux, a causé d’énormes dégâts à l’élevage de volailles, principal moyen d’existence de nombreuses personnes, et a sérieusement menacé la santé publique des pays concernés. D’autres foyers sont apparus par la suite et la maladie s’est propagée de continent en continent. D’autres maladies animales transfrontières menacent depuis fort longtemps les animaux et les humains. Cependant, dans le cas de l’IAHP, c’était la première fois qu’un préavis d'alerte à la pandémie était émis. Le monde entier était près à faire face.

Pour répondre à la crise de l’IAHP et aux urgences causées par l’évolution des maladies transfrontières à travers le monde, la FAO – en étroite collaboration avec l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) – a institué le Centre de gestion des crises – santé animale (CMC-AH) en octobre 2006. Le Centre a été créé pour renforcer la « capacité de la FAO à aider les nations membres à prévenir et gérer l’apparition de foyers épidémiques ».

Le CMC-AH, mécanisme de réponse rapide aux urgences dans le domaine de la santé animale, a aidé 19 gouvernements à lutter contre des maladies animales transfrontières en organisant 27 missions effectuées entre les mois d’octobre 2006 et septembre 2008. Durant cette période, les efforts du CMC-AH ont permis aux gouvernements d’affronter la crise de l’IAHP mais aussi l’apparition d’autres maladies animales transfrontières telles que la fièvre aphteuse (FA), la fièvre de la Vallée du Rift (FVR), la peste des petits ruminants (PPR), la peste porcine africaine (PPA) et le syndrome dysgénésique et respiratoire du porc (SDRP).