L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Bulletin trimestriel d’information sur la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo - N. 7/2013

Bulletin trimestriel d’information sur la sécurité alimentaire en République Démocratique du Congo - N. 7/2013
Mar 2013

Points saillants

  • D’une manière générale, la sécurité alimentaire des ménages en République Démocratique du Congo s’est déteriorée davantage au cours du dernier trimestre 2012. Selon, le 8ème cycle d’analyse IPC revisé en décembre 2012, environ 6,4 millions de personnes seraient en crise alimentaire et de moyens de subsistance aiguë, necessistant une assistance humanitaire d’urgence. Ce chiffre représente une augmentation de 1.6% par rapport à la situation en octobre 2012 et de 19% par rapport à juin 2012.
  • Le regain des combats en mi-novembre 2012 entre les FARDC et le mouvement rebelle du M23 qui a conduit à la prise pendant une semaine de la ville de Goma au cours de la troisième semaine de novembre 2012 a contribué de manière significative à la déterioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle, surtout des populations dans la province du Nord Kivu, particulièrement dans les territoires de Rutshuru, Nyirangongo et Masisi ainsi que dans la ville de Goma et ses environs.
  • Les conflits armés non seulement dans la province du Nord Kivu mais également dans celles du Sud Kivu, Orientale, Katanga et Maniema ont continué à déplacer les populations et à perturber leurs moyens de subsistance, entrainant subséquemment une déterioration de la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations affectées.
  • Environ 1 million de personnes, représentant 18% de la population du Sud Kivu sont affectés par l’insécurité alimentaire de manière sévère, selon les résultats préliminaires de l’évaluation approfondie de sécurité alimentaire (EFSA) conduite par le Ministère de l’Agriculture, le PAM et leurs partenaires en octobre 2012. Globalement l’insécurité alimentaire sévère et modérée affecterait 62% de la population en Octobre 2012 contre 60% en octobre 2011.
  • La situation nutritionnelle reste préocupante, particulièrement dans la zone de santé de Minova, dans la province du Sud Kivu où les taux de malnutrition aiguë globale sont de 10,8%, selon les résultats de l’enquête nutritionnelle menée par le PRONANUT au cours du 3ème trimestre 2012.