L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

L’urgence d’appuyer la résilience des populations vulnérables - Version intégrale juillet 2012

L’urgence d’appuyer la résilience des populations vulnérables - Version intégrale juillet 2012

Jul 2012

À la suite de l’alerte lancée par l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Programme alimentaire mondial (PAM) en octobre-novembre 2011 face à la crise alimentaire et nutritionnelle au Sahel, la FAO, en appui aux gouvernements nationaux et en collaboration avec les agences humanitaires actives en Afrique de l’Ouest et au Sahel, a préparé un cadre stratégique de réponse intitulé « La crise alimentaire et nutritionnelle au Sahel: l’urgence d’appuyer la résilience des populations vulnérables».

Ce programme inclut une composante régionale et des interventions nationales au Burkina Faso, en Gambie, au Mali, en Mauritanie, au Niger, au Tchad, et au Sénégal. A la requête du Gouvernement, le Cameroun vient d’être intégré au Programme.

Pour protéger efficacement les moyens d’existence menacés des populations et améliorer leur sécurité alimentaire et nutritionnelle, il est primordial de réduire les impacts négatifs de la crise sur la production alimentaire et sur les circuits de commercialisation et d’établir les conditions favorisant la réhabilitation et la restauration de l’autonomie. Parallèlement, il est essentiel de préserver la disponibilité, l’accès et la consommation de denrées de qualité, tout en renforçant la résilience des communautés, des individus et en particulier des femmes qui jouent un rôle fondamental à tous les niveaux des systèmes alimentaires.

L´objectif global du programme que la FAO se propose de mettre en oeuvre vise à améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations vulnérables du Sahel.

Son objectif spécifique est de protéger et de renforcer la résilience des agriculteurs, éleveurs, agropasteurs, agro-sylvo-pasteurs et autres groupes vulnérables face à la crise de 2012.

Pour la FAO, la résilience est la capacité de réagir face aux catastrophes et aux crises, de prévenir, d’anticiper, d’absorber, de s’adapter ou se remettre d’un choc ayant un impact sur la nutrition, l’agriculture, la sécurité alimentaire et la sécurité sanitaire des aliments, en temps voulu et de façon efficiente et durable. Ceci inclut protéger, restaurer et renforcer les structures et fonctions des systèmes alimentaires et agricoles menacés.