L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Appels récents

Documents

Projects

Autres ressources

Connectez-vous

Madagascar - Bulletin de situation acridienne D09 - mars 2014

Madagascar - Bulletin de situation acridienne D09 - mars 2014
May 2014

Durant la troisième décade de mars 2014, les estimations de FEWS-NET indiquaient que la pluviométrie était hyper-déficitaire à déficitaire dans toute la Grande-Île par rapport aux besoins du Criquet migrateur malgache dont la plage optimale pluviométrique était réalisée dans quelques localités de l’Aire grégarigène : Manja (13,7 mm, AMI-NO), Tanandava (20,0 mm, AMI-S), Soahazo (15,5 mm, ATM-N) et Behara (32,0 mm, ATM-S).

Les réserves hydriques des sols restaient à un niveau élevé dans toute la Grande-Île et le taux de verdissement s’est donc maintenu aux alentours de 100 %, ce qui rendait les conditions éco-météorologiques favorables au développement des acridiens. La hauteur de la strate herbeuse variait de 10 à 150 cm selon les espèces graminéennes, les localités et les biotopes.

Vers la fin de la décade, un cyclone tropical, Hellen, s’est formé dans le canal de Mozambique, près des côtes nord-ouest de Madagascar, puis s’est dirigé vers l’Est/Sud-Est en se rapprochant des côtes malgaches. Il a engendré des rafales de vents à 260 km/h et des pluies peu abondantes.

Les vents dominants étaient de secteur Sud-Est dans l’Aire grégarigène (AG) et de secteur Sud dans l’Aire d’invasion (AI). La tendance des vents dominants favoriserait la remontée des populations imaginales de l’AG vers l’Aire grégarigène transitoire ; lors du passage du cyclone Hellen, les essaims présents dans l’Aire d’invasion Moyen-Ouest ont été redistribués dans les acrido-régions voisines.