Madagascar - Bulletin de situation acridienne N. 18 - août 2014

Madagascar - Bulletin de situation acridienne N. 18 - août 2014
Oct 2014

En août 2014, la pluviosité à Madagascar était faible, variant de 15 à 50 mm dans l’Aire grégarigène et de 0 à 50 mm dans l’Aire d’invasion sauf dans l’Aire d’invasion Nord Betsiboka Hautes-Terres (AINB-HT) où elle était supérieure à 50 mm. Par rapport au mois précédent, une légère augmentation de la pluviosité a été constatée mais celle-ci restait généralement déficitaire par rapport à l'optimum hydrique de développement du Criquet migrateur malgache.

Par conséquent, les sites offrant des conditions favorables aux criquets solitaires ou plus ou moins transiens se limitaient aux zones de dépression et bas-fonds où une certaine humidité persistait. Les populations solitaires ou plus ou moins transiens se réfugiaient dans ces zones alors que les grégaires continuaient à nomadiser au gré des vents.

Les températures minimales étaient comprises entre 11 et 17 °C dans l’Aire grégarigène et 7 et 19 °C dans l’Aire d’invasion. Les températures maximales variaient de 23 à 28 °C dans l’Aire grégarigène et de 21 à 32 °C dans l’Aire d’invasion. Par rapport au mois de juillet 2014, dans l’Aire grégarigène, les températures augmentaient très légèrement. Dans l’Aire d’invasion, l’augmentation de la température diurne rendait plus actives les populations essaimantes qui restaient sexuellement immatures.

Des essaims de diverses tailles ont été localisés dans les compartiments Centre et, pour une moindre part, Nord de l’Aire d’invasion. La plupart de ces essaims a été traitée au cours du mois. Dans l’Aire grégarigène, aucune signalisation d’essaim n’a été faite. Toutefois, des vols clairs et des populations diffuses de forte densité ont été observés dans les compartiments Centre et Nord de l’Aire de multiplication initiale et de l’Aire transitoire de multiplication. À noter que les vols clairs ont été traités.

Durant le mois d’août 2014, 5 335 ha ont été identifiés comme infestés et 4 200 ha ont été traités. Le traitement des superficies infestées restantes est programmé pour les premiers jours de septembre. Depuis le début de la campagne 2013/2014 et jusqu’au 31 août 2014, 1 216 323 ha ont été traités ou protégés.