Mise à jour de la situation: Crise acridienne à Madagascar - 4 juin 2015

Mise à jour de la situation: Crise acridienne à Madagascar - 4 juin 2015
Jun 2015

Situation acridienne

Les deuxième et troisième décades de mai 2015 ont vu l’installation progressive de la saison fraîche et sèche. Les températures étaient très basses dans les Hautes-Terres mais sont par contre restées favorables au développement des acridiens dans les Basses et Moyennes-Terres. La pluviosité fut déficitaire à nulle pour les besoins du Criquet migrateur malgache.

Durant la deuxième décade, des populations groupées du Criquet migrateur malgache, sous forme de bandes larvaires et d’essaims, ont été localisées dans le secteur Centre de l’Aire grégarigène transitoire et dans les secteurs Moyen-Sud et Moyen-Ouest de l’Aire d’invasion Centre.

Au cours de la troisième décade, les populations imaginales, sous forme d’essaims moyennement denses de jeunes ailés, étaient majoritaires dans l’Aire grégarigène comme dans l’Aire d’invasion. La taille de ces essaims variait de 20 à 300 ha (moyenne de 100 ha).

Réponse

2ème campagne antiacridienne (septembre 2014 – août 2015). Du 11 au 31 mai 2015, les deux bases aériennes mobiles ont été redéployées comme suit : (i) Base 1à Miandrivazo (11 au 21 mai),Morondava (22 au 26 mai) puis de nouveau à Miandrivazo à partir du 27 mai afin d’intervenir contre des vols clairs et des essaims de petite taille et (ii) Base 2 à Fenoarivo (12 au23 mai) puis à Ihosy (24 au 28 mai) afin de traiter des taches et bandes larvaires ainsi que des populations ailées groupées. Malgré un arrêt des activités héliportées de la Base 2 du 1er au 17 mai suite à des problèmes imputables au prestataire de services aériens, les opérations de prospection et de lutte ont été considérablement accélérées du 11 au 31 mai : les infestations acridiennes ont été maîtrisées sur une superficie de 146 350 ha, soit 20% de la superficie totale traitée et protégée depuis le début de la campagne antiacridienne 2014/15, qui s’élève à 608 860 ha.

Le Coordinateur de campagne, en mission à Madagascar jusqu’à fin juin 2015, continue à superviser et coordonner les activités quotidiennes de la campagne antiacridienne avec l’appui du Coordinateur de campagne adjoint et d’un expert international en techniques de pulvérisation. La Base aérienne 2 a été démobilisée le 29 mai. Par conséquent, à partir du 30 mai et jusqu’au 15 juillet 2015, une seule base aérienne sera maintenue pour assurer les activités de prospection et de lutte dans l'Aire d'invasion Centre comme dans l'Aire grégarigène. Le besoin de maintenir une base aérienne au-delà du 15 juillet sera évalué avant fin juin en fonction des situations acridienne et antiacridienne.