Madagascar - Bulletin de situation acridienne N. 27 - mai 2016

Madagascar - Bulletin de situation acridienne N. 27 - mai 2016
Aug 2016

Selon Fews-net, le mois de mai 2016 semble avoir été marqué par une pluviosité moyenne à faible (inférieure à 50 mm sauf dans quelques enclaves où elle était comprise entre 50 et 150 mm) dans la Grande-Île. Les relevés du Centre national antiacridien (CNA) indiquaient que la pluviosité était très faible dans l’Aire grégarigène sauf dans quelques stations de l’Aire transitoire de multiplication Sud où une pluviosité faible (30 à 60 mm) a été localement enregistrée.

Les températures minimales et maximales moyennes ont diminué par rapport à celles du mois précédent ; elles étaient inférieures aux normales saisonnières et inférieures à 13 °C dans les Hautes-Terres. Les conditions thermiques dans les Basses- et Moyennes-Terres restaient encore favorables au développement et à la reproduction du Locusta migratoria capito.

Dans l’Aire grégarigène, les compartiments Nord et, pour une moindre part, Centre restaient colonisés par des populations groupées du Criquet migrateur malgache. Ces populations étaient essentiellement constituées de jeunes ailés d’aspect grégaire et se présentaient sous forme de vols clairs ou d’essaims de taille relativement modeste (moyenne de 150 ha et médiane de 100 ha). Des populations groupées du Criquet migrateur malgache étaient également présentes dans le compartiment Sud mais l’ampleur et l’étendue de l’infestation étaient moindres que dans les compartiments Nord et Centre. Des populations diffuses du Criquet migrateur malgache, composées généralement de jeunes ailés, ont aussi été observées, surtout dans les compartiments Centre et Sud de l’Aire grégarigène. Le seuil de grégarisation était assez souvent atteint sur la plaine du Zomandao, sur le plateau de l’Horombe et dans la basse vallée du Mandrare.

Aire d’invasion. Aucune indication ne permet de penser que les compartiments Nord et Est sont contaminés. Le compartiment Centre restait contaminé avec un niveau d’infestation faible sur la plaine du Betsiriry, dans le Bongolava et dans le sud du Bemaraha. Dans ce compartiment (plaine du Betsiriry et régions de Janjina et Mandrosonoro), des populations diffuses, transiens degregans ou solitaires, semblaient subsister en densité faible à forte (50 à 1 600 ailés/ha).

Au sein des populations groupées (essentiellement larvaires) observées dans l’Aire grégarigène et non traitées au cours du mois précédent, seuls 635 ha sur une superficie de 22 849 ha ont été retrouvés et traités. Les populations sur les 22 214 ha restants n’ont pas pu être traitées car elles n’étaient plus identifiables. Durant le mois de mai 2016, 33 931 ha étaient infestés, essentiellement par des populations imaginales (74 %) du Criquet migrateur malgache, dont 17 990 ha ont été traités.