L’app de la FAO in situations d’urgence

Téléchargez immédiatement!

Connectez-vous

Des transferts productifs innovants (CASH+) au Mali

Des transferts productifs innovants  (CASH+) au Mali
Jan 2017

Au Mali, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) expérimente l’approche des «transferts productifs» (CASH+), mise en œuvre avec succès depuis 2014 dans d’autres pays, notamment d’Afrique de l’Ouest. Le programme, d’une durée de 18 mois, associe des transferts monétaires non conditionnels à la fourniture d’intrants en nature pour l’élevage (noyaux de caprins et aliments pour le bétail) au bénéfice de 750 ménages vulnérables, soit environ 5 300 personnes, provenant de 36 villages de la région de Kayes. Le ciblage des ménages les plus vulnérables a été réalisé selon l’approche HEA (analyse de l’économie des ménages). Au sein des ménages bénéficiaires, les femmes sont les récipiendaires des transferts dans 99 pour cent des cas.

Afin que les ménages les plus pauvres soient en mesure de mieux faire face, de se remettre et de s’adapter aux multiples chocs et crises récurrentes qui les affectent dans la région du Sahel (sécheresses, désertification, inondations, conflits, chocs économiques, maladies, etc.), il est nécessaire de les aider à protéger leurs moyens d’existence, à diversifier leurs sources de revenus et d’alimentation et à accumuler des actifs productifs. Sortir du cercle vicieux de la pauvreté et de la dépendance, que des interventions humanitaires répétées parviennent rarement à briser durablement, pour un cercle vertueux de production et d’investissement requiert des approches innovantes au bénéfice des plus pauvres.